Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

violences-dans-un-stade-de-tunis-38policiers-blesses-12arrestations

Violences dans un stade de Tunis : 38 policiers blessés, 12 arrestations

Le match de qualification pour la finale de la Ligue d’Afrique des champions a été marqué par des heurts, selon une déclaration du ministère de l’intérieur tunisien, mercredi 24 octobre. Trente-huit policiers ont été blessés dans des heurts avec des supporteurs, lors du match disputé à Tunis entre L’Espérance Tunis et Primeiro Agosto.

Treize supporteurs ont été blessés alors que douze personnes ont été arrêtées durant ces heurts au stade de Rades, dans la banlieue sud de Tunis, a précisé mercredi le colonel Sofiene Zaag, porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Lire aussi :   Football : la violence se banalise dans les stades tunisiens

Violences régulières

Des séquences vidéo de ce match ont montré des supporteurs du club tunisien lançant des pierres sur les forces de l’ordre, tandis que les forces de sécurité tiraient des gaz lacrymogènes pour les disperser. Battue 1-0 en Angola à l’aller, l’Espérance a renversé Primeiro Agosto (4 buts à 2) à Radès.

Le club tunisien doit affronter en finale les Egyptiens d’Al-Ahly, détenteurs du record de victoires dans la compétition (8), qui se sont qualifiés malgré leur défaite 2-1, mardi, à Sétif, face à l’Entente locale.

Le football tunisien est régulièrement secoué par des violences et des accusations de corruption. En mai dernier, 17 policiers avaient été inculpés pour la mort d’un supporteur, qui s’était noyé près du stade de Radès à l’issue d’une course-poursuite avec la police.

Lire aussi :   La violence, ce mal qui gangrène le football marocain

L’origine de l’article >>

Translate »