Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Analyse et Decryptage de l’actualite : Proces Francois Beya, Retrouvailles Fatshi- Kamerhe

Que cache la rencountre Tshisekedi- Kamerhe
L’actualite c’est aussi la retrouvaille entre Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe, qui a la sortie de de l’audience, ce dernier a dit avoir recontre son parternaire politique. Que previsage ette expression selon vous le retour en politique pour Vital au cote de Felix?
Pour certains observateurs de la politiques congolaises, ils dissent qu,au regard des retrouvailles entre Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe mardi, à la Cité de l’Union africaine, ça sent la primature pour l’ancien directeur de cabinet du Chef de l’État. Selon les confrères de Forum des As, comme annoncé par Félix Tshisekedi il y a un an, Vital Kamerhe pourrait jouer un rôle majeur sur la scène politique, à une année des élections de 2023. Que dit Emery Kapitene Tshikoko?
Procès Beya en RDC- l’ancien « monsieur sécurité » du chef de l’Etat
L’ancien President Ivoirien, Laurent Gbagbo avait dit: Si vous etes en prison et que personne en dehors ne oarle de vous, vous etes mort. Cas Beya et Dr Oly Ilunga.
1. Le procès de François Beya, l’ancien « monsieur sécurité » du chef de l’Etat a repris hier vendredi le 1er Juillet 2022 à la prison centrale de Makala, avec le démarrage des comparutions des accusés. Les juges tentent de comprendre les accusations portées contre les François Beya poursuivi notamment pour « complot » et « offense » contre le président Félix Tshisekedi, ainsi que 4 co-accusés dont son assistant, deux colonels de l’armée et une commissaire supérieure de la police. Le débat était houleux entre le procureur et le colonel David Cikapa, chef de protocole de François Beya. Cet homme est accusé d’avoir commandé des tenues militaires en Belgique.
A. Pour le colonel David Cikapa Mokili, c’est une affaire montée de toute pièce. Il a déclaré n’avoir jamais commandé ni acheté les trois tenues militaires en Belgique. B. Il s’est voulu ferme en affirmant qu’il n’a jamais reçu d’ordre de la part de François Beya pour ce faire. « C’est un cadeau d’un ami qui habite en France », a-t-il indiqué.
Devant cette haute cour le procureur militaire maintient toujours ses charges, a dévoilé les effets saisis auprès de l’agence de fret constitué de 5 uniformes, alors que dans l’acte d’accusation, il faisait état de « 3 uniformes, trois gilets dont un pare – balles, un sac à dos, un polo militaire, une paire de bottines et deux ceinturons ». Un mot de votre part.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.