Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

UDPS CONTRE L’UNAFEC A LUBUMBASHI

 Par  Don KAYEMBE (LAVDC)

 

L’entrée de la ville de Lubumbashi

-C’est ce Lundi 1 Aout 2011 dans les heures des après midi que les incidents entre les membres de deux formations politiques, dirigées par deux fondateurs de l’UDPS respectivement M. Etienne Tshisekedi (UDPS) et M. Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza (UNAFEC) proche de la Majorité Présidentielle (MP) du Président Joseph Kabila, qui vivent en chien et chat depuis 1992-1993, après l’ élection gagnée avec brio a la CNS par M. Etienne Tshisekedi de l’UDPS, ont secoue la ville de Lubumbashi.

 L’on notera que le Président de l’UDPS, le Leader Maximo est en mission des services au Katanga, depuis le Vendredi 29 Juillet en provenance de l’Afrique du Sud après l’Europe, les États Unis d’ Amérique et le Canada. La province cuprifère a pour M. Kyungu comme Président de l’ Assemblée provinciale.

 Pendant son périple Euro-Américain, l’or d’un meeting de sensibilisation, pour remprunter ses propres termes, Kyungu Wa Kumwanza avait lâché un mot disant que le Président de l’UDPS M.Tshisekedi ne foulera pas ses pieds au Katanga pour sa campagne électorale car cette province est acquise au Président sortant Joseph Kabila, a-t-il insiste pendant son meeting. Et de son retour de son congé en Europe, M. Moise Katumbi ,répondant a une question des journalistes, a dit M. Tshisekedi est Congolais, il peut aller ou il veut . Ainsi le gouverneur a demande a ses administres d’ être calme et aux membres de l’UDPS d’aller accueil leur chef en toute quiétude.

 Mot d’ordre suivit par le peuple du Katanga, du moins les deux premiers jours des activités  politiques de M. Tshisekedi. Point n’est besoin de redire c’est que tout le monde a vécu comme accueil réservé a Tshisekedi a Lubumbashi, que l’on qualifie par les uns de phénoménal ou par les autres de délirant, a son arrivée le vendredi 29 Juillet par le peuple Katangais. Puis le Samedi une masse des personnes constituant une marée humaine a répondu au rendez du meeting populaire ou M. Tshisekedi a parle au peuple Congolais a en general et au peuple du Katanga en particulier a travers les Lushois.Ces deux événements mémorables se sont passé sans incident, a la plus grande satisfaction de tout observateur. D’aucun parlait d’un bon exercice démocratique en RD Congo.

 Certain ont fait mention d’avoir aperçu le drapeau de la formation politique de Kyungu , l’UNAFEC dans la mêlée qui voulait a tout pris voir M. Tshisekedi , pour la première fois. Des sources sures, l’une de l’UNAFEC et l’autre de l’UDPS, déclare, il n’ était pas question de la présence des membres de l’UNAFEC d’ être sur ce lieu pour accueillir Tshisekedi. Les deux groupes s’ étaient retrouve au même moment, au même  endroit mais avec des agendas différents. Le groupe de Kyungu se dirigeait vers Likasi, ville située a 120 Km de Lubumbashi pour prendre part a leur Congres, c’est sur cette même route qui mène a l’ Aéroport  de la Luano ou les membres de l’UDPS et autres formations politiques attendaient l’ arrivée de M. Tshisekedi. Donc une bonne coïncidence a un mauvais moment.

 Des leur retour a Lubumbashi , des Congressistes de Kyungu, ayant appris de prouesse réalisée le samedi lors du meeting populaire de Tshisekedi et l’UDPS, les jeunes de l’UNAFEC et leur chef voulaient  récupérer la situation en relançant la campagne de sensibilisation en faveur de Joseph Kabila comme si la campagne électorale avait déjà commence. Kyungu a déclaré que le phénomène Tshisekedi au Katanga était un non événement pour lui.

 Un membre de l’UDPS joint au téléphone par la rédaction de LAVDC a dit que hier Lundi contrairement a l’appel lance par le gouverneur Moise Katumbi au calme et a laisser les membres de l’UDPS  accueilli leur Président,comme l’exige la démocratie, Kyungu et ses militants ne l’ont compris de cette oreille. Ils ont attaque la permanence de l’UDPS située dans la commune de Lubumbashi sur l’avenue Kasavubu. Les drapeaux de l’UDPS ont été arraches, au moins quarte véhicules en stationnement, qui ne sont pas toutes des membres de l’UDPS étaient endommages et quelques blesses enregistres,sans nous dire précisément le nombre, nous a fait savoir notre interlocuteur.

 L’autre interlocuteur, celui-ci de l’UNAFEC qui s’est confie a LAVDC a la meme occasion, lui dit qu’il n y avait rien de grave, le peuple Katangais a suivi le mot d’ordre du gouverneur Katumbi mais les membres de l’UNAFEC qui se sont attaque a la permanence de l’UDPS l’on fait de leur plein gré sans autorisation aucune de la hiérarchie. Il s disent avoir répondu a provocation des membres de l’UDPS. Qui croire?

 Au demeurant, il convient de souligner que les responsables des parties politiques au Congo devraient cultiver, prêcher a leurs membres et surtout faire montre de la culture de tolérance. En politique il n y a pas d’ennemis mais des adversaires.

 Personne a lui seule ou mieux, aucun parti politique a lui seul ne peut prétendre développer la RD Congo pays a la dimension continentale sans avoir besoin des autres. Le développement du Congo est l’affaire de tous congolais sans tribu ni clan, moins encore sans appartenance politique ni religieuse.

Avec un tel comportement, la campagne électorale au Katanga en particulier risque d’ être âpre si l’on ne gérait pas les émotions des uns et des autres a temps.

2 thoughts on “UDPS CONTRE L’UNAFEC A LUBUMBASHI”

  1. C’est vraiment dommage pour Kwyungu et sans bande. C’est un chef sans culture politique. C’est de cette façon la que Kabila peut renorter les élections ds la violence et intolérance politique? Kwungu doit apprendre encore BBM de la politique. Il n’a pas encore atteint la maturité politique. Nous allons tous aux élections on verra qui renporterait. Qu’il arrête son esprit separatiste. Il doit savoir que le katanga appartient a tout vrai congolais de sang quelque sa province d’origine. Bref,on est plus dans les 60 ou ils pensaient que katanga était nation a part. Mon cher Kwungu, je m’aperçois que tu vis encore dans passe,prends ton avol et mets-toi sur la même diapason que les autres et parlez le même langage de la démocratie avec les vivants. Paul canada

  2. C’est triste qu’il y ait ainsi de la provocation gratuite et nuisible à la démocratie.
    Mr le gouverneur Moïse K. doit y mettre de l’ordre et veiller à ce que les forcenés de Kyungu et Mr Kyungu lui-même ne viennent perturber le périple politique de Mr Tshisekedi au Katanga et détériorer l’esprit démocratique que lui-même Mr le gouverneur est en train d’instaurer dans tout le Katanga.
    Mr Kyungu doit être rappelé à l’ordre , le temps de l’intimidation et de faire peur est révolu .
    Le Katanga n’a pas besoin de voir le sang des fils et filles de la RD Congo coulé sur le sol de la Province .
    Le gouvernement doit être très sévère envers Mr Kyungu et ne pas oublier que sa ( Mr Kyungu ) place est devant le tribunal pénal de la HAYE.
    NYK

Comments are closed.

Translate »