Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

tennis.-la-presse-japonaise-exulte-apres-la-victoire-de-naomi-osaka

Tennis. La presse japonaise exulte après la victoire de Naomi Osaka

Publié le

Ce week-end, la Japonaise Naomi Osaka, dont le père est d’origine haïtienne, a remporté le tournoi de l’US Open. Au Japon comme à Haïti, on célèbre cette victoire historique.

À 20 ans seulement, Naomi Osaka a remporté, ce samedi 8 septembre, la victoire de la finale dames de l’US Open à New York. Elle a ainsi battu l’une des meilleures joueuses du monde, Serena Williams. Bien que ce dernier match ait laissé un arrière-goût désagréable à cause de la polémique sur l’arbitrage soulevée par Williams, Osaka l’a remporté en deux sets (6-2, 6-4).

La presse japonaise ne manque pas de saluer cette victoire historique : hommes et femmes confondus, Naomi Osaka est devenue la première Japonaise à remporter un titre du Grand Chelem. “Pour le Japon, le meilleur résultat avait été la deuxième place de Kei Nishikori à l’US Open en 2014”, précise le Mainichi Shimbun. Et pourtant, “cent deux ans se sont écoulés depuis la première participation des Japonais à ces quatre tournois majeurs”, ajoute Sports Hochi, quotidien d’actualités sportives.

Des réjouissances en Haïti aussi

Née au Japon en 1997 de mère japonaise et de père américain d’origine haïtienne, Naomi Osaka a émigré aux États-Unis quand elle avait 3 ans. Au tennis, elle est devenue professionnelle en 2013, à l’âge de 15 ans.

Bien qu’elle conserve la double nationalité – ce qui est possible jusqu’à l’âge de 22 ans seulement selon la loi –, elle joue au tennis en tant que Japonaise. Mais “les journaux haïtiens saluent également ce grand exploit d’Osaka à l’US Open”, affirme le quotidien tokyoïte Asahi Shimbun.

Le prochain tournoi disputé par Osaka aura lieu à Tokyo du 17 au 23 septembre.

L’origine de l’article >>

Translate »