Skip to content

Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Société

RDC: Secteur public de l’Enseignement supérieur et universitaire – Les recteurs et directeurs généraux passent outre l’instruction du ministre de l’ESU

Par Diosso Olivier

logo_unikinLes autorités académiques des institutions d’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) du secteur public, notamment les membres des comités de gestion, font la sourde oreille aux instructions et autres recommandations du ministre de ce secteur, Léonard Mashako Mamba. Pire, ils cherchent à créer la tension dans le chef des étudiants dans leurs établissements respectifs. Comme c’est le cas à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) où les étudiants risquent de poser des actes de vandalisme à cause des frais d’études qui seraient exagérément élevés.Read More »RDC: Secteur public de l’Enseignement supérieur et universitaire – Les recteurs et directeurs généraux passent outre l’instruction du ministre de l’ESU

RDC: ESU – L’information avait mal circulé

Source: Le Phare

Des scènes de trouble étaient observées mardi dans certains milieux publics d’enseignement supérieur et universitaire à Kananga.

Renseignements pris, il nous revient qu’une information mal reprise sur les antennes d’une radio périphérique était à l’origine de cette situation qui a failli déborder et embraser le chef-lieu de la province du Kasai Occidental. Il s’agit de l’information faisant état de la majoration des frais académiques à hauteur de 380 dollars, là où tous frais compris, une circulaire du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire les fixe à pas plus de 300 Usd. L’information ayant mal été rendue par la radio locale, certains compatriotes ont pensé pouvoir manifester bruyamment leur mécontentement ; sous prétexte que le patron de l’ESU aurait exagéré. Ceci alors que la note circulaire numéro 11 de Léonard Mashako Mamba relative aux directives sur la rentrée académique 2009-2010 est claire comme l’eau de source.Read More »RDC: ESU – L’information avait mal circulé

Ou en est- on pour la fête d’Aïd el Kebir dans les murs de la Présidence chez les KABILA ?

Kabila-main1Par BONGOS Roger

L’Aïd el-Kebir ou Aīd al-Kabīr signifiant littéralement « la grande fête », est l’une des fêtes les plus importantes de l’Islam. L’appellation islamique provenant de la tradition du Prophète Mahomet est « fête du sacrifice » ou Aïd al-Adha. Cet Aïd marque chaque année la fin du hadj. Il a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le Mont Arafat.

L’Aïd el-Kebir est nommé la Tabaski en Afrique de l’Ouest francophone (Sénégal, Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Togo, Niger, Nigeria, Cameroun). Chez les Berbères, en Afrique du Nord, il est appelé Tafaska. En Turquie, il est appelé Kurban Bayramı et dans les Balkans, Kurban Bajram.Read More »Ou en est- on pour la fête d’Aïd el Kebir dans les murs de la Présidence chez les KABILA ?

RDC:M. Kabila à Mbuji-Mayi ! On espère que ce ne sera pas une visite de santé pour une ville qui s’est construite seule en periode post-coloniale… Vas-y savoir !

Par Eloi Cansay

Mbuji-Mayi

Mbuji-Mayi

Joseph Kabila est allé apporter sa solidarité aux victimes des pluies duliviennes du 9 au 11-novembre, a indiqué le gouverneur de province. Et d’ajouter : «Le chef de l’Etat est venu traiter de tous les problèmes majeurs de notre province, y compris celui de la Miba. Il aura, ici à Mbuji-Mayi une réunion interinstitutionnel le, qui regroupera la Présidence de la République, le Parlement, le Gouvernement, les Cours et Tribunaux.» Read More »RDC:M. Kabila à Mbuji-Mayi ! On espère que ce ne sera pas une visite de santé pour une ville qui s’est construite seule en periode post-coloniale… Vas-y savoir !

Afrique centrale – Hôpitaux: enseigner l’hygiène

Source: La Libre

Malades-dans-un-hopital-en-RDC1La réalité des hôpitaux congolais est bien loin de celle montrée aux ministres. Nicole Bureau, formatrice belge, raconte ce qui se passe quand ils s’en vont…

Vous comprenez, quand le ministre vient visiter un hôpital, on met des draps aux lits des malades. Et on les enlève quand il est reparti…”

Nicole Bureau, professeur d’Hygiène hospitalière à l’UCL, elle, voit les hôpitaux d’Afrique centrale durant ses longs séjours de formatrice (depuis 2005), quand aucune visite “sensible” – officiel haut placé, journaliste… – n’est annoncée. Et la différence est notable.Read More »Afrique centrale – Hôpitaux: enseigner l’hygiène

Afrique: Appel de la Croix Rouge et de Salif Keita à protéger les albinos africains

AlbinosNAIROBI (AFP) – Le chanteur malien Salif Keita et la Croix Rouge ont lancé jeudi un appel à mieux protéger les albinos de la région des Grands Lacs, tués par dizaines ces dernières années pour alimenter un trafic lucratif lié à des pratiques de sorciers.

“Nous disons aux gouvernements qu’ils n’en font pas assez” pour mettre fin à ces crimes, a déclaré Matthias Schmale, sous-secrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.Read More »Afrique: Appel de la Croix Rouge et de Salif Keita à protéger les albinos africains

Afrique:La crise mondiale, une chance pour l’Afrique d’attirer les investisseurs

vente-cellLE CAP (AFP) – dimanche 14 juin 2009 – 12h07 – L’Afrique pourrait profiter de la crise économique mondiale pour attirer des investisseurs, la région étant une des rares dans le monde qui pourrait connaître une croissance en 2009, mais elle devra se montrer plus flexible, estiment des experts.

Le continent habité le plus pauvre de la planète apparaît comme “plus propice pour les investissements que de nombreuses autres régions du monde”, affirme la directrice générale de la Banque mondiale, Ngozi Okonjo-Iweala, qui participait cette semaine au Cap au 19e Forum économique mondial (WEF) sur l’Afrique.

Un avis partagé par l’investisseur Soud Ba’alawy, à la tête de Dubaï Group: “Ces 20 dernières années, l’Afrique a connu une très bonne croissance. Aujourd’hui, le PIB (Produit intérieur brut) du continent est bon. C’est très intéressant pour l’investissement.”Read More »Afrique:La crise mondiale, une chance pour l’Afrique d’attirer les investisseurs