Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Guillaume Soro interdit de rendre visite au président Ouattara a l’hôpital américain de “Neuilly” à Paris

sorro-Selon des sources concordantes et bien introduites, le président ivoirien Alassane Ouattara est actuellement dans un état de convalescence dans un établissement hospitalier franco-américain. Après son opération chirurgicale réussit, le président ADO profite actuellement de cette période pour se reposer afin de revenir dans son pays en pleine forme.

Au-delà de toute la polémique que l’annonce de la maladie du président ivoirien a provoquée, certaines sources, sur place à Paris, confirment que cet évènement malheureux risque de laisser un arrière-goût très amer au sein du parti au pouvoir (RDR).
En effet, selon ces sources, alors qu’il était en mission à Paris durant tout le mois de janvier, Soro Guillaume a dû interrompre sa mission une semaine avant la fin de celle-ci pour se rendre au pays, où il venait d’apprendre que le président Alassane Ouattara n’allait pas bien. Seulement, à peine qu’il pose sa valise (autour du 1er février) qu’une note de la présidence lui demande d’aller représenter le chef de l’état ivoirien à Rabat puis à Tunis. Il ne verra donc pas son patron qui embarquait le lendemain dimanche 2 février pour la France. Récemment, alors que plusieurs personnalités proches du président l’on rendu visite, nous apprenons que le président de l’assemblée nationale se verra malheureusement recaler. Pourtant Soro Guillaume, qui avait promis revenir en France après s’être enquis de l’évolution de l’état de santé du président, va se voir confier plusieurs autres missions qui l’éloigneront de son patron. De Rabat, puis Tunis, Guillaume Soro va se retrouver au Congo Brazzaville au moment où tous les médias, y compris le gouvernement ivoirien confirment une opération fut-elle de la sciatique du président. Aux dernières nouvelles, le PAN aurait émis tout le souhait de venir lui aussi apporter son réconfort à Alassane Ouattara ; « Niet » aurait répondu l’entourage du Chef de l’Etat. Seul Hamed Bakayoko, ministre de l’intérieur a été aux nouvelles et au chevet du président Ouattara.
Rappelons que le ministre de l’intérieur est présenté comme le challenger du président de l’assemblée nationale pour la succession de Ouattara

SOURCE: imatin.net

Translate »