Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Sommet de la francophonie : Benguigui reçoit des menaces de mort

Par Le Nouvel Observateur
-Le sommet de Kinshasa est contesté par associations et opposants qui estiment que cette réunion cautionne le régime de Joseph Kabila.

La ministre de la Francophonie Yamina Benguigui a révélé mardi 28 août avoir reçu “des menaces de mort” liées à la préparation du sommet de Kinshasa, contesté par des associations et opposants qui estiment que cette réunion cautionne le régime de Joseph Kabila.

“Nous nous devons de venir (à Kinshasa), peut-être même prendre des coups. Moi-même, j’ai reçu des menaces de mort par mail . Mais je pense que c’est important que ce sommet ait lieu”, a déclaré Yamina Benguigui à RFI.

Lundi, le président François Hollande avait annoncé qu’il se rendrait au sommet de la Francophonie prévu mi-octobre en République démocratique du Congo (RDC).

Yamina Benguigui a reçu des menaces de mort à plusieurs reprises “aussi bien sur son mail ministériel que sur Facebook”, et non signées, a précisé son cabinet à l’AFP. “Les opposants au sommet congolais sont extrêmement virulents”, a poursuivi cette source, précisant que les autorités françaises avaient été alertées.

“La politique de la chaise vide n’est pas praticable”

La ministre de la francophonie s’était rendue en juillet en RDC pour préparer le sommet de la Francophonie, dont la tenue est contestée par les opposants et des associations françaises et congolaises qui estiment que cette réunion cautionne le régime de Joseph Kabila.

Au pouvoir depuis 2001, Joseph Kabila a été élu à la présidentielle de 2006, réélu en 2011, mais ces scrutins ont été entachés d’irrégularités relevées par des missions d’observation nationales et étrangères. Et le pays reste en guerre dans l’Est où des combats opposent depuis mai l’armée à des mutins.

“Ca ne sert à rien d’isoler un régime, la politique de la chaise vide n’est pas praticable aujourd’hui”, a estimé Yamina Benguigui sur RFI. La veille, François Hollande a promis de parler de “tout” et de rencontrer l’opposition lors de son déplacement à Kinshasa.

Par Le Nouvel Observateur avec AFP

1 thought on “Sommet de la francophonie : Benguigui reçoit des menaces de mort”

  1. Je regrette infiniment.cette parvenue de Benguigui la ministre de france qui risque de payer le pot casser a cause d’argent .au lieu de s’occuper de sa maison ou bien rester netoyer les fesses de Fr.Hollande pour qu’elle soit maintenue au poste ministerielle,au lieu de s’engager dans des lourdes affaires du Congo que Mobutu le grand Leopard a laisser sans aucune forme de proces.Eux pence que Les congolais sonrt toujour les meme que ceux d’hier.qu’il sachent ;chez nous on dit que ce n’est pas le jour lequel vous mangerez le Crapeau,est ce le meme jour vus serais atteint par la gales. vous les ignards,les salopard,les bougres,les salands;vous croyiaient que ce Monde vous appartien,Dieu vous a creee, nous nous somme vos mains d’oeuvre…quelque soit vos sales manigances sache bien que vous preparer des tres mauvaises relations entre le Congo et les futures de vos pays. Kanambe bientot il vas laisser la terre de nos Ancetres.quelle en seras votre sort apres vos echec?…si reelement Franc.Hollande aime les Fracais,il ne pouvait jamais s’engager dans des mesonges que beaucoup des pays ce sont engager pour faire soufrir le peuple Congolais pour leur propre bien;En toute chose il faut conciderer la fin… mais la lutte continue… ZUMA,SARCOZI,HOLLANDE,et certains Chenilles soit disant presidents des pays Africains qu’il sachent bien que ils sont des Animaux dresser.des Chiens enrrager les quelles les corps etrangers utilisent pour leur stabilitee. les Robbots manipuler qu’on itulise pour creer des genocides a leur propre freres et soeurs; pour une vie ephemere…a suivre…

Comments are closed.

Translate »