Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC:Joseph Kabila peut-il diriger la RDC sans la Monuc?

Par Charlotte Nyembo

kabilamutupasi1La plus importante mission des Nations-Unies dans le monde est priée de se retirer. Les casques bleus sont présents en RDC depuis 1999, à la suite d’une guerre civile interminable. Le chef de l”Etat Joseph Kabila souhaiterait qu’à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de la RDC en Juin 2010, les Nations-Unies lui présente un plan de retrait de ses forces. Le président Joseph Kabila veut montrer au peuple congolais qu’il n’a plus besoin des casques bleus pour rester au pouvoir. Après avoir remporté en 2006 les premières élections organisées par la communauté internationale en RDC, Joseph Kabila devrait se représenter à la tête du pays en 2011.

Pour conjurer toute fraude, il faut, d’une part, qu’une loi soit votée pour le financement des partis politiques moyennant un seuil minimal de viabilité ; ce, pour empêcher que d’aucuns ne fassent, seuls, la campagne électorale aux frais de la République. Il faut, d’autre part, que la loi électorale donne rapidement à tout le monde le temps et les moyens de battre campagne en toute sécurité.

A moins de deux ans des élections présidentielles en République démocratique du Congo , les casques bleus de la MONUC sont jugés de plus en plus indésirables par Kinshasa. Joseph Kabila souhaiterait que la force des Nations-Unies se retire à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de la RDC. Le président Joseph kabila ferait actuellement pression pour que la MONUC commence à planifier son retrait progressif du pays… élément indispensable avant de se présenter pour un second mandat sans un adversaire farouche comme Jean-Pierre Bemba qui est devenu aux yeux de la majorité des congolais un véritable martyr ou encore un prisonnier politique.

Les congolais suspectent le régime en place de ne pas avoir envie d’ organiser les eléctions au congo. Pour ce faire, il aimerait que la Monuc quitte le pays. Ce qui aura pour effet la multiplication des rebellions.

Que la Monuc fasse son bilan! Pourquoi jusqu’à présent il existe encore de plusieurs camps de réfugiés au Kivu?

Si la Monuc est en RDC,c’est parce que les forces armées ne sont pas, en vérité, une armée!

Le fait qu’il ait la présence de l’ ONU donc d’une institution occidentale sur notre territoire empêche qui que ce soit de s’accaparer du Kivu. L’Onu ne l’acceptera jamais aussi longtemps que la MONUC est sur place. Disons sans ambages que, sans un grand coup de barre et un sursaut d’orgueil national, rien ne pourra redresser la situation.

© Copyright Congo Inter

Translate »