Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC:CONGOLAIS EST-IL VRAIMENT TRIBALISTE?

De Mangala Mbang

Tout intellectuel congolais doit se demander si réellement le Congo est tribaliste ?

Le tribalisme est une doctrine qui consiste à favoriser même sans raison les individus venus d’une même tribu ou des mêmes tribus.

Si un congolais engage ou donne du travail a un cadre qui n’est pas de sa propre tribu, on peut dire qu’il n’ya pas le tribalisme. Mais si on refuse le travail a un cadre compétent parce qu’il n’est pas de sa tribu, on peut dire qu’il ya un problème de tribalisme.

Mais le cas du Congo est unique :

Tenez :

Moise Katumbi,Le gouverneur actuel de Shaba est un enfant qui a un papa juif bien connu au Shaba ; si les congolais shabiens étaient tribalistes, il ne serait pas gouverneur ; pourtant il est la mieux estimé au pays.

Gyungu Wa Ku Mwanza, est un fils d’un portugais et d’une mère muluba du Shaba ; il a été gouverneur et créateur de faux bruits insupportables au Shaba.

Kunza Karl Bond était d’une mère kasaienne et d’un père lunda, il était bien aimé au Shaba.

Mobutu dont les parents sont venus de Centre Afrique est même devenu Président de la République de triste mémoire ; il était le président le plus chante. Il a même refusé aux enfants congolais de se faire inscrire à l’Université.

Kasavubu a été de grand père chinois ; il est même devenu président de la République contre Bolikango de BAMONGO. Lumumba a préféré Kasavubu de descendance chinoise a la place de Bolikango de Bamongo.

Kengo a été plusieurs fois Premier Ministre, il a travaille sans embuches ; tandis que les enfants congolais qui avaient eu la chance d’être nommés, n’avaient jamais travaillé plus de deux ans.

Bemba de père portugais et de mère congolaise est bien aimé des congolais, on le voit dans l’exercice de ses fonctions, il avait toujours tendance d’être étrangers, aujourd’hui il paie des règlements des comptes avec ses frères étrangers.

La liste est longue si on peut descendre plus loin en bas.

Pour les congolais, on veut leur dit que le tribalisme signifie ne jamais donner du travail aux congolais, ne jamais aimer son pays, ses fils et ses filles, mais plutôt les étrangers, il faut tout leur donner, il faut les chanter, les louer, les applaudir. Or quand les étrangers arrivent au pouvoir, ils discriminent les congolais en disant que les congolais sont tribalistes, incompétents, mal éduqués ? En conséquence, les congolais sont éloignés de pouvoir, de toutes des responsabilité s, de toute la gestion et de tout commandement, devenant ainsi les étrangers dans leur propre pays.

Les congolais sont beaucoup aveugles, il faut comprendre qu’aucun congolais n’a jamais pris le pouvoir pour que nous puissions avoir des exemples tribalistes. Il n’ya que les étrangers qui aveuglent les congolais sous prétexte de tribalisme, afin de les éloigner du pouvoir.

Ce qui tue le Congo c’est la duperie, les congolais sont dupes. Ils ne savent pas comment réagir contre des propos injurieux ou politiques. La Tanzanie est le seul pays africain le plus calme, pourtant il y’a beaucoup de tribus la bas. La sagesse des dirigeants a aidé le pays à se stabiliser et prospérer.

Congolais, le tribalisme est un quétapan, il est un faux terme utilisé pour vous aveugler, vous en dormir. Il faut ouvrir l’œil ! Demain on vous dira que vos chefs coutumiers sont tribalistes, il faut les remplacer ! Vous risquez d’exterminer la race congolaise et vous-mêmes.

Ouvrez l’œil, le Congo n’est pas tribaliste, il ne l’a jamais été.

PAPA.

Appuyer par Paul Gabriel KAPITA SHABANGI

Cher MANGALA,

Je partage parfaitement ton analyse en ce sens que raisonner est sacré. Je saisis l’occasion que m’offre ton analyse pour soutenir que seuls les sages, même peu instruits ou pas du tout et autres intellectuels, peuvent raisonner et raisonnent effectivement. C’est ce que tu fais. De tes analyses simples, mais profondes et de surcroît basées sur des faits poignants et vécus, bon nombres des gens aussi simples qu’honnêtes qui lisent pourraient s’instruire davantage.

Oui, les étrangers dirigent le Congo depuis son accession à la fameuse indépendance.

Je relève que cette réalité ne procède pas du tout du génie politique de ces derniers. Encore moins de leur quotient d’intelligence (C’est moi qui ajoute). Bien au contraire. Ces individus ont été à 90 pourcent identifiés par les sociologues et anthropologues belges qui allaient créer à leur intention tout un environnement susceptible de les voir se propulser,le cas échéant, dans la hiérarchie sociopolitique du pays.

Ces heureux pupilles donc, sans aucune attache au pays, je voudrais dire assises populaires, étaient de ce fait considérés par leurs mentors effectifs ou potentiels, comme des êtres serviles. Par conséquent, capables de dire Amen à n’importe quel prix, à toutes les sollicitudes de leurs maîtres à penser d’outre-mer, qui auraient oeuvré à leur ascension. Notamment laisser piller le pays, tout en gênant toutes velléités de patriotisme dans le chef des élites congolaises de souche. De cette manière donc le sentiment patriotique et la fierté nationale sont détruit petit à petit. Par ailleurs, il est un fait qu’en politique les gens peu instruis et/ou instruits, sans éducation et sans assises populaires, constituent un danger public permanent. Vacuité ontologique oblige. Voilà notre drame.

Venons-en à des pays comme la Tanzanie, puisque tu en parles à titre indicatif. Ces pays n’ont pas connu des dirigeants aux talents exceptionnels. Ils doivent leur paix à deux facteurs à savoir, ex-colonies britanniques. Se retrouvant dans une organisation des richesses communes (Le Comnwealth britannique) .Et colonisés par une puissance militaire et économique. Ce qui n’est pas le cas pour le Congo.

Deuxième facteur : en soi la Tanzanie n’est qu’un mouchoir de poche aux côtés du Congo. Pays pauvre comme tout et n’intéressant de ce fait aucune puissance et/ou multinationale, en termes des ressources minérales.

Je reconnais comme toi qu’aujourd’hui l’Homme congolais est détruit jusqu’au niveau de son âme. Il n’y a que des patriotes qui puissent tirer ce pays du bourbier, une fois aux commandes.

N’est-il pas juste de voir au siège de l’O.N.U. ses membres observer une minute de silence à la suite du tremblement de terre en Haïtie,mais il aurait été tout aussi juste de voir les mêmes membre le faire pour les dix millions des congolais massacrés.

Voilà mon cher Mangala à mon avis la raison d’être de toutes les invectives, “rébellions” et guerres sous des formes multiples et variées dont nous faisons l’objet.

Encore une fois Merci pour tes analyses qui permettent aux gens de raisonner.

Bonne fin de semaine.

P. G. KAPITA SHABANGI

Translate »