Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC : mystérieuse disparition du pasteur Dieudonné Kabongo

Par RFI

Selon la « Voix des sans-voix », Dieudonné Kabongo, un pasteur français d’origine congolaise a été enlevé à Kinshasa dans la nuit du 27 au 28 mai 2011 par des hommes armés, des militaires. Après avoir pénétré sans mandat chez lui, ils l’auraient menotté et emmené dans un endroit inconnu. Avec un autre collègue pasteur, ils seraient soupçonnés, toujours selon « la Voix des sans-voix », de figurer parmi les commanditaires de l’attaque contre l’une des résidences du président Kabila le 27 février dernier. Depuis cette nuit, ses proches demeurent sans nouvelles.

Avec notre correspondant à Kinshasa

Il est venu en séjour privé, dans son pays d’origine, la RDC, et voilà que des hommes armés, en tenue militaire et cagoulés, lui rendent visite au quartier Yolo cette nuit du 27 au 28 mai. « Le pasteur Dieudonné Kabongo naturalisé français est brutalisé, bastonné même », raconte « la Voix des sans-voix ».

Sa maison est fouillée de fond en comble par les visiteurs insolites qui prétextent rechercher des armes et des munitions. Et n’ayant rien trouvé, ils amènent l’homme de Dieu vers une destination inconnue. « Voulant aider la famille à localiser le pasteur Kabongo, un agent des renseignements militaires, Pascal Basosila, est mis au cachot dans son propre service », rapporte « la Voix des sans-voix ».

Cinq jours plus tard, le même commando, vraisemblablement, revient à la charge dans la commune de Barumbu, à la recherche d’un autre pasteur : Apollo Banda Kongolo qui lui s’est mis au vert.

L’ONG recommande que les deux personnes soient produites devant une juridiction compétente, et que leur sécurité ainsi que celle de leurs familles soit garantie.

Translate »