Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC: le gouverneur de la banque centrale témoin du lancement des nouvelles coupures

Par Xinhuanet  

Franc Congolais-coupures à valeur faciale élevée.

-Le gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Jean-Claude Masangu, a assisté lundi au lancement officiel des billets à valeur faciale adaptée (1 000 FC, 5 000 FC et 10 000 FC) par le circuit bancaire, à la Banque commerciale du Congo, à Kinshasa.

“Vérifier sur le terrain, voir et toucher ces billets à valeur faciale adaptée à partir des guichets d’une banque commerciale. C’est l’exercice auquel je voulais me livrer ce lundi”, a-t-il déclaré.

” En ma qualité de gouverneur je voulais vérifier sur le terrain comment les billets à valeur faciale adaptée sont servis au niveau du guichet. Voir si les instructions transmises par la BCC sont respectées. D’autant plus que le seul canal de lancement de ces coupures est le circuit bancaire. En ce qui concerne les instructions transmises via les trésoriers des banques, les coupures à valeur faciale adaptée doivent être couplées avec les billets à faible valeur faciale.”, a affirmé M. Masangu.

A propos du lancement des coupures à valeur faciale adaptée, le gouverneur a confirmé que les banques commerciales ont été approvisionnées comme programmé ce lundi.

La BCC a mis à contribution ses directions provinciales et ses agences autonomes reparties à travers le pays pour servir les banques commerciales.

“Chaque semaine, la BCC va faire une évaluation avec les banques pour garantir le succès de l’opération. Les banques réputées indisciplinées dans l’application des instructions ne seront plus approvisionnées en billets à valeur faciale adaptée”, a précisé M. Masangu.

Interrogé sur l’importance de l’épargne, Jean-Claude Masangu a lancé un appel à la population pour épargner à travers les banques commerciales et institutions financières de proximité.

En mettant l’argent en compte dans une institution financière plutôt qu’à la maison, cet argent peut servir à l’économie du pays et le propriétaire du compte peut concrétiser ses projets ou investir plus tard.

Le gouvernement et la BCC ont pris des dispositions pour que ces émissions des coupures ne provoquent pas une hausse des prix.

La BCC veille à ce que la masse monétaire en circulation soit compatible avec la croissance économique et l’objectif de stabilité des prix.

Tout est fait pour garder un équilibre entre l’offre et la demande de monnaie au sein de l’économie. Pour ce faire, la BCC a à sa disposition une panoplie d’instruments de politique monétaire et de change.

D’ores et déjà, pour éviter d’avoir un volume plus important des moyens de paiement en circulation, la BCC prévoit d’incinérer en juillet 15 milliards de FC de billets impropres à la circulation, alors que les émissions monétaires prévues en juillet ne seront que d’une hauteur de 8 milliards FC. Une bonne partie des émissions va comporter des petites coupures (50 FC, 100 FC et 200 FC) pour éviter les risques d’ajustements des prix à la coupure disponible . Autant dire que la prudence reste de mise.

Translate »