Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

RDC-Belgique: la visite du roi Albert II en RDC de plus en plus certaine

Source: Mediacongo.net

Roi-Albert-II

Roi-Albert-II

La vice-Première ministre Joëlle Milquet à Kinshasa en ce début de semaine pour entre autres, préparer la venue du Souverain des Belges dans le cadre des festivités marquant les 50 ans d’indépendance du Congo
Décidément les rapports entre Bruxelles et Kinshasa se portent bien. A ce jour, aucun ombrage ne plane sur les relations retissées dans le dur labeur diplomatique, grâce à la volonté de deux capitales, après les soubresauts qu’elles ont connues jadis. Pour preuve, il ne se passe de jour ou de semaine sans que leur renforcement ne fasse l’objet d’attention entre les deux parties. En cette année du cinquantenaire au cours de laquelle la République démocratique du Congo compte faire le bilan de son parcours et fixer les repères de son avenir, la consolidation des rapports avec la Belgique est d’autant plus que souhaitée qu’elle cadre avec le devoir de mémoire.
C’est dans ce contexte qu’il convient de situer la visite d’Etat qu’effectuera dans les prochains jours à Kinshasa, Mme Joëlle Milquet, vice-Première ministre et ministre de l’Emploi et de l’Egalité des chances, chargée de la politique de migration et d’asile de la Belgique.
Selon l’agenda de son séjour, l’émissaire du gouvernement belge tiendra mercredi une conférence de presse à l’ambassade de Belgique au cours de laquelle elle évoquera l’état des relations bilatérales, les problèmes particuliers ayant trait à ses attributions et à coup sûr, l’éventualité du voyage du Roi Albert II des Belges à Kinshasa, dans le cadre de la commémoration du cinquantième anniversaire de l’accession à l’indépendance de la RD Congo.
Au sujet des rapports entre Bruxelles et Kinshasa, il est évident qu’ils ont connu, ces derniers temps, une nette amélioration. L’occasion sera ainsi donnée à la vice-Première ministre belge de faire le point de la situation. A signaler, à ce propos, la visite d’Etat effectuée en janvier dernier sur le territoire congolais par le Vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères, Vanackere qui a été reçu par le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange dans sa ferme de Lubumbashi au Katanga. C’est à cette occasion que le président de la République a confirmé l’invitation lancée auprès du Souverain belge pour prendre part aux manifestations du 30 juin 2010.
De toute évidence, Mme Milquet ne manquera pas, au cours de son séjour, d’aborder avec les autorités congolaises les questions d’intérêt commun en matière de coopération outre la confirmation de son soutien de voir le Roi Albert II répondre positivement à la requête de Joseph Kabila.

Plus d’obstacles sur le parcours

Lors de l’émission L’Invité sur la chaîne de télévision RTL-TVI, elle a déclaré récemment qu’une visite du souverain en RDC ” serait un magnifique symbole ” tout en insistant sur les liens privilégiés qui unissent la Belgique à la RD Congo. ” Je trouve que ce serait une très bonne idée “, a-t-elle révélé. C’est tout dire de son assentiment de voir l’invitation adressée au Roi des Belges être concrétisée dans les faits. En Belgique, un débat est engagé sur l’éventualité de ce voyage sur le sol congolais. Des voix s’élèvent çà et là pour appuyer cette initiative. Tel est le cas de Mme Onkelinx, vice-Première ministre belge qui a séjourné dernièrement au Congo. Tout indique, à ce sujet, que le chemin est déjà balisé d’autant plus que le calendrier du Roi des Belges est dégagé durant cette période étant donné que le lancement officiel de la présidence européenne de la Belgique qui aurait pu le retenir, n’interviendra que le 2 juillet 2010. Ce qui suppose qu’Albert II pourrait répondre favorablement à l’invitation lui adressée. Vanackere, le chef de la diplomatie belge, vient d’apaiser les esprits en annonçant que le gouvernement de son pays dispose encore du temps avant de fixer l’opinion.
L’excellence des rapports entre les deux pays est, d’autre part, confirmée par le prochain voyage qu’effectuera en mars 2010, le ministre belge de la Défense, Peter de Crem à l’invitation de son homologue congolais, Charles Mwando Simba. Selon l’ambassadeur de la Belgique en RDC, Dominique Struye de Swilande qui a été reçu en audience vendredi dernier par le ministre congolais, cette visite s’inscrit dans le cadre de la coopération active en matière de sécurité.
Une preuve de plus de l’état des rapports entre la Belgique et la RD Congo.

Ndong.M.N.

1 thought on “RDC-Belgique: la visite du roi Albert II en RDC de plus en plus certaine”

  1. Nous savons maintenant que Leopold II qui fut le roi sanguinaire du Congo de qui Albert II descend a sans aucune considération humaine, a éliminer les Congolais comme sa souche originaire de Berlin l’a fait plutôt dans les années 1870. S’il vient au Congo maintenant c’est pour donner légitimité aux sanguinaires tutsis qui tuent continuellement les congolais sans relache. Alors, un singe ne peut pas parler du mal à son semblable.
    Salut à tous les patriotes.

Comments are closed.

Translate »