Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Présidentielle en RDC : Joseph Kabila peut-il perdre ?

 Par Jeune Afrique

-Dans son n°2653 en kiosques du 13 au 19 novembre, Jeune Afrique propose un dossier spécial sur les prochaines élections présidentielle et législatives en République démocratique du Congo (RDC), le 28 novembre. Le président sortant, Joseph Kabila, part favori malgré un bilan plus que mitigé. Explications.

« Le peuple est dans la misère… Est-ce que cette population va effectivement nous reconduire ? Je crois bien que oui. Le peuple n’est pas dupe », a osé Joseph Kabila lors d’une conférence de presse à Kinshasa, le 18 octobre. De fait, le chef de l’État congolais a de bonnes raisons d’être convaincu de sa victoire à l’élection présidentielle du 28 novembre. Dans le cadre d’un scrutin à un seul tour et face à une opposition divisée, le sortant a toutes les chances d’être le vainqueur. On l’a encore vu récemment au Cameroun.

Est-ce pour autant une validation du mandat écoulé ? Pas sûr. Malgré son potentiel économique et une stabilisation politique acquise depuis 2006, la RDC demeure au bord du gouffre. Espérance de vie, pauvreté, scolarité…, les indicateurs sociaux sont scandaleusement en stagnation, voire en régression pour certains. Est-ce la faute à l’effroyable agonie qui a frappé le pays à partir des années 1990 ? Evidemment, oui. État en lambeau, corruption, absence d’esprit civique, climat des affaires incertain…, la RDC est encore en convalescence.

Mais la méthode Kabila est également en cause. « Au début de son mandat, le chef de l’État avait lancé un slogan qui avait fait mouche : tolérance zéro. Les Congolais ont attendu que ce principe s’applique effectivement à des personnes du pouvoir. Cela n’a pas été le cas », explique Elikia M’Bokolo, l’historien d’origine congolaise.

En face, l’opposition qui était dans l’obligation de s’unir pour envisager de l’emporter part en ordre dispersé faute d’accord sur une candidature unique.

Étienne Tshisekedi, Léon Kengo wa Dondo et Vital Kamerhe ; les trois ténors sont toujours en piste pour une élection sous très haute tension. Les incendiaires de tous bords, les retards dans l’organisation du scrutin et les risques de contestation des résultats sont autant de menaces qui risquent à tout instant de faire déraper le processus électoral.

7 thoughts on “Présidentielle en RDC : Joseph Kabila peut-il perdre ?”

  1. Oui, Kabila Pas seulement il peu perdre mais surtout il doit Partir. Nous peuple Congolais nous ne l’aimons pas. Dépuis que il est là, les vrais peuple Congolais l’ont Jàmais réservé un bain de Foul, comme ont faisé à Mubutu, comme on tout toujours à Tshisekedi, comme on a parfois fait à Mzée L.D-. Donc c’est ne pas aux Prados Chinnois qu’il donne à ses Diputiers que le peuple congolais vas lui Voter.!

  2. Si Kabila avait été propulsé en 2006 (Càd on avait fermé les yeux pcq nous savions que Malu Malu avait usé de la tricherie à la publication des résultats) comme président, c’est par solidarité avec nos meutris frères et soeurs du grand kivu et de la Pce Orientale victime d’occupation ougandais-burundaise et rwandaise plus particulièrement. Sous enformés, on voyait sur kabila. l’homme qui mettrait fin à la misères de nos compatriotes. A notre grande surprise, Kunda surgit en rebellion et kabila et ses mentors officieux rwandais vont faire mourrir les vaillants soldats congolais que nous saluons la mémoire, au front en leurs donnant des fausses instructions. La preuve, Kunda, Bosco Tangana ,Tango fort, Amisi, John Numbi et tant d’autres n’ont jamais été inquièté de leurs actes. On a vu l’énergie avec laquelle, Kabila cherche à avoir la tête d’un innoncent gen. Munene qui n’a alors rien fait. Vite on avait compris qu’il n’était notre. Il est si regretable qu’il y ait des congolais qui doivent encore soutenir cet imposteur. Nous pensons qu’il a fait son tempsqui est revolu. Le peuple congolais de l’Est ont aussi droit à la vie càd vivre en paix chez eux comme les américains, les francais,les anglais, les allemands,les belges, les rwandais, les ougandais etc. Cessez donc vos mascarades. Trop c’est trop. Le peuple congolais a grandit dans la conscience de sa patrie. Si vous ne pouvez y croire, sachez que nous sommes tous prets à mourrir cette fois pour sauver l’avenir de nos enfants. Kabila c’est de l’histoire pour le congolais nous pensons déjà à l’avernir de notre patrie sans ou avec nous. Pour la RDC, on ne se laissera plus jamais et jamais faire. La recréation a trop duré and now it’s over-c’est fini… Que Dieu benisse la RDC.

  3. INUTILE DE SE POSER LA QUESTION SI JOSEPH KABILA PEUT PERDRE LES ELECTION OU PAS EN UN SEUL MOT ET C’EST TROP SUR JOSEPH KABILA A DEJA PERDU LES ELECTION ET SA PLACE N’EST PLUS AU CONGO,BIENTÖT IL VA RENTRE A RWANDA AVEC SONT EQUIPE DE COLLABOS.

  4. C’est toujours cette main des ténèbres qui suscite des candidats douteux à apposer à Etienne Tshisekedi. Cela était déjà le cas dans l’article du même hebdomadaire en octobre 2010. A cause de la difficulté à imposer les candidats de leur choix, ils préfèrent soutenir kabila. Lorsque la violence authentique est exercée sur le peuple par le pouvoir leurs conscience est tranquille. Mais lorsque Tshisekedi galvanise son peuple, ils transforment cela en appel à la violence. N’y a-t-il violence que lorsque on contrarie kabila? Il n’existe pas de justice internationale, Il n’y a que des institutions pour protéger les intérêts des nations riches.

  5. ²boenga dieudonné

    à chaque fois qu’il y a un article sur kabila,certaines têtes pensantes de notre pays nous rabattent les oreilles en disant à qui veulent les attendre que jeune Afrique est un journal partisan, qu’il n’aime pas kabila etc…… sauf que ils ont oubliés à une certaine époque pas lointaine toute la communication du gouvernement “kabila” passait par ce journal. aujourd’hui on nous assènent le contraire et pourtant jeune Afrique d’après moi donne les informations que peuple devrait en tenir compte.kabila doit partir.le Congo n’est pas son bien privé, il n’est pas l’homme providentiel qu’il prétend être il a échoué sur tout le plan,il est là depuis dix ans quel est ce changement visible à son actif?le social c’est le gouffre, la corruption a atteint un niveau inimaginable, la santé,l’administration complètement exploser,les congolais sont devenus des loques humains sans avenir sauf pour les gens qui l’entourent bien évidemment qui font le forcing pour des raisons bien évident.tshisekedi n’est pas riche,tout son combat est pour le peuple et rien d’autre.arrêtez de le diaboliser s.v.p.

  6. jeune afrique n’est pas un journal que l’on doit lire quand on veut se faire une denuée de tout parti pris.
    le cas a été observe plusieurs fois par le passé. je ne pense pas qu’ils aient changé depuis.
    il suffit de prendre quelques vieux numeros de ce journal qui se dit impartial pour se rendre compte par soi-même:

Comments are closed.

Translate »