Copyright de l’image Getty Images

Wayne Rooney a été arrêté et condamné à une amende aux États-Unis le mois dernier pour ivresse et injures publiques.

L’ancien capitaine de l’Angleterre et de Manchester United, qui évolue désormais au DC United de la Major League Soccer, a été arrêté le 16 décembre en Virginie.

Un porte-parole du bureau du shérif du comté de Loudoun a confirmé que Rooney avait été arrêté « pour ivresse publique suite à une arrestation par la Metropolitan Washington Airports Authority Police ».

Le porte-parole a ajouté qu’il « a été libéré sous caution ». Des documents de la Cour générale du district de Loudoun montrent que Rooney, 33 ans, a été libéré après avoir payé une amende de 25 $ et des frais de 91 $.

Il a été accusé d’un délit de « classe 4 », qui est passible d’une amende maximale de 250 $.

Rooney a été interdit de conduire pendant deux ans en septembre 2017 après un alcotest trois fois supérieur à la limite légale dans le Cheshire.

L’attaquant s’est installé aux États-Unis en juin 2018 après avoir signé un contrat de trois ans et demi avec DC United.

A lire aussi : Wayne Rooney quitte Everton pour la MLS

A lire aussi : Wayne Rooney mis en examen

A lire aussi : Angleterre: Wayne Rooney interdit de conduire

L’origine de l’article >>