Media playback is unsupported on your device

Cette semaine, BBC Afrique présente les cinq joueurs nommés pour le trophée BBC du footballeur africain 2018. Aujourd’hui, c’est au tour de Thomas Partey, le milieu de terrain de l’Atletico Madrid et du Ghana.

POUR VOTER, CLIQUER SUR CE LIEN

Lorsque Thomas Partey de l’Atletico Madrid est entré en scène à Lyon lors de la finale de la Ligue Europa, en mai, cela signifiait l’aboutissement d’un voyage entre les terrains poussiéreux des villages du Ghana et la première place du football européen.

« Ce n’est pas facile pour un gars comme moi de venir d’un milieu où je n’avais rien à faire à ce niveau », a déclaré le joueur âgé de 25 ans.

« J’ai commencé dans un petit village où mon père était le responsable de l’équipe.

Il a fait beaucoup de sacrifices dont il ne m’a jamais parlé.

Il vendait ses affaires pour essayer de me procurer de nouveaux crampons. »

Détails du vote

Les 5 nominés de cette année sont Medhi Benatia (Maroc), Kalidou Koulibaly (Sénégal), Sadio Mane (Sénégal), Thomas Partey (Ghana) et Mohamed Salah (Égypte).

Le vote se termine le 2 décembre à 20h00 GMT.

POUR VOTER, CLIQUER SUR CE LIEN

Les résultats définitifs seront annoncés en télé, radio et via Facebook Live le 14 décembre à partir de 17h30 GMT.

La défaite de Marseille par l’Atletico pour remporter la Ligue Europa marquait la fin d’une belle saison 2017-18 pour le milieu de terrain.

Partey a encore une fois quitté le banc des remplaçants lors de la finale de la Super Coupe UEFA à Tallinn en août, une occasion qui ajoute encore du piquant car Atletico affrontait le féroce rival du Real Madrid.

Partey devint le premier Ghanéen à participer à une Super Coupe. Il assista Saul Niguez, ce qui donna l’avantage à Atletico.

Ils ont gagné 4-2.

« Ce fut une excellente saison parce que nous étions deuxièmes de la ligue et que nous avions gagné la Ligue Europa et remporté la Super Coupe face au Real Madrid », a déclaré Partey.

« Je me sens bien, c’est un rêve devenu réalité. »

Copyright de l’image Getty Images

Ce rêve a commencé loin du glamour madrilène en jouant pour son équipe locale à Krobo Odumase, dans l’est du Ghana.

« C’était un bon garçon, très respectueux et qui relevait tous les défis », a déclaré Ibrahim Issaka, l’un de ses premiers entraîneurs.

« Je savais que Partey deviendrait une star parce qu’il pouvait jouer n’importe où. »

Partey est issu d’une longue lignée de milieux de terrain défensifs ghanéens, tels que Stephen Appiah, Sulley Muntari et Michael Essien, qui se sont taillé une place de choix parmi les leaders du football européen.

Il a quitté l’Afrique pour rejoindre le club espagnol en 2011, au cours d’un voyage secret

« J’ai essayé de ressembler à Michael Essien en utilisant son intelligence et ses capacité d’attaque. J’utilise la force de Yaya Touré », dit-il.

Ce sont les compétences naturelles de Partey qui l’ont aidé à se faire repérer par les recruteurs de l’Atletico.

Il a quitté l’Afrique pour rejoindre le club espagnol en 2011, au cours d’un voyage secret dont même ses parents n’étaient pas au courant.

« Je suis monté dans une voiture, ils m’ont emmené dans la capitale, ils m’ont donné mon passeport et m’ont dit : « Aujourd’hui, tu voyages », a-t-il déclaré à Marca cette année.

« Mon père n’était pas à la maison. Personne de ma famille ne savait quoi que ce soit, ni que j’y allais ce jour-là, car cela leur aurait causé beaucoup de problèmes. Je me suis rendu en Espagne et c’était six ou sept mois avant que quiconque ne se rende compte que je n’étais plus au Ghana. »

Son premier entraîneur en Espagne était l’ancien milieu de terrain de l’Atletico Madrid, Alfredo Santaelena.

« Dès que nous [les entraîneurs] l’avons vu, nous avons tous convenu qu’il serait un joueur du futur », a déclaré Alfredo.

« C’est un joueur avec un talent inné. »

Après des emprunts à Majorque et à Almeria, Partey a fait ses débuts à l’Atletico en 2015 et a grandi sous les conseils de Diego Simeone.

« Nous savons tous que c’est un excellent entraîneur, l’un des meilleurs entraîneurs de la planète. Il m’a aidé à m’adapter à n’importe quel poste dans lequel il m’a placé », a déclaré Partey, qui compte 17 sélections.

Copyright de l’image Getty Images

C’était notamment le cas lors du match aller de la demi-finale de l’Europa League la saison dernière, alors que l’Atletico se rendait à Arsen

Sime Vrsaljko ayant été expulsé dans les 10 premières minutes, Partey a dû couvrir à l’arrière. Il a superbement travaillé sans relâche alors que l’Atletico se battait pour obtenir un match nul 1-1, malgré plus de 80 minutes passées avec 10 hommes.

Avec son travail acharné, sa détermination et sa résilience mentale, cette performance a montré pourquoi Partey était l’une des stars montantes du football africain.

L’origine de l’article >>