Par
RFI

Publié le 21-11-2018
Modifié le 21-11-2018 à 11:27

Un peu moins d’un an après avoir retrouvé la liberté, Ahmed Abba est à New York. Notre confrère y a reçu, mardi soir, le prix de la Liberté de la presse internationale. Récompense que lui avait attribué l’année dernière le Comité de protection des journalistes, mais qu’il n’avait pas pu aller chercher. A l’époque, Ahmed Abba était en prison au Cameroun, condamné à dix ans de prison en vertu de la loi antiterroriste alors qu’il n’avait fait que son travail. Quelques semaines plus tard, sa peine avait été réduite en appel et Ahmed Abba avait finalement été libéré en décembre 2017.

Comme vous le savez, le cas d’Ahmed Abba était très important pour nous l’année dernière, donc c’est vraiment fantastique de le voir ici, venir chercher le prix qu’on aurait dû lui remettre l’an dernier, mais qu’il n’avait pas pu récupérer faire parce qu’il était en prison.

Angela Quintal, directrice du bureau Afrique du Comité de protection des journalistes

21-11-2018
– Par
Anne Cantener

Read More