Radio Tele LAVDCONGO

RDC: La SNEL promet d’améliorer la qualité de son service en 2010

Par Ludi Cardoso

La Société nationale en électricité (SNEL) s’engage à améliorer en 2010 la qualité du produit et du service rendu à sa clientèle sur l’ensemble du territoire national. Cette déclaration a été faite le week-end dernier par l’Administrateur directeur général de cette entreprise lors de la cérémonie d’échanges de voeux à Kinshasa.

Selon son Administrateur directeur général Yengo Massampu, la SNEL poursuit plusieurs objectifs au cours de cette année. Il s’agit notamment d’accroître la productivité, le chiffre d’affaires et les ressources financières de l’entreprise ainsi que d’améliorer la desserte nationale en électricité.

Dans son allocution, l’Administrateur directeur général de la SNEL a annoncé que l’année 2010 sera caractérisée par des décaissements importants des ressources extérieures. En l’occurrence, celles de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD) et de la Banque européenne d’investissements.

Toutefois, l’Administrateur directeur général de la SNEL reconnaît que la tâche ne sera pas facile pour son entreprise d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixées pour cette nouvelle année. Pour y parvenir, Yengo Massampu estime qu’il faut notamment remettre de l’ordre dans la boîte.

Quoi de plus normal qu’il rappelle aux agents de sa société leur responsabilité en ces termes : « l’agent de la SNEL doit se sentir agent SNEL et non un mercenaire à la SNEL ». Car « le mercenaire est un élément étranger qui vient déséquilibrer, ruiner, détruire une organisation », a-t-il martelé.

Selon lui, il revient à tous les agents de la Société nationale en électricité de développer la culture de la recherche des résultats et de combattre les anti-valeurs persistantes pratiquées malheureusement par certains travailleurs de la SNEL.

Parmi ces anti-valeurs figurent, notamment le coulage des recettes, des collusions avec les abonnés domestiques et commerciaux dans le tripotage du système de comptage, pour réduire la facturation, a déploré l’ADG.

A en croire le directeur général de la SNEL, ces agents se sont distingués également dans l’intoxication du personnel et des abonnés, le sabotage malicieux des installations et des équipements. Selon lui, cette sale besogne accrédite à l’opinion l’incapacité de la direction générale à gérer les situations critiques.

Translate »
Radio Tele LAVDCONGO