L’internationalmagazine

Mozito premier Ministre

Mozito premier Ministre

Un cabinet privé de 28 secrétaires, 38 opérateurs de saisie, 10 agents de protocole, 14 hôtesses, 34 chauffeurs, 16 huissiers…, une centaine de conseillers et un effectif extravagant de personnel employé à sa résidence privée (8 au protocoles, 4 hôtesses, 8 à la cuisine, des jardiniers, des lavandières, coiffeurs, maçons, etc…) : c’est le train de vie actuel du Premier ministre de la RD Congo.

Selon une information révélée par RFI, Adolphe Muzito s’offre depuis sa nomination a la tête du Gouvernement de la RD Congo une vie d’opulence.

Le cabinet du Premier ministre Muzito compte, en dehors de la centaine de conseillers et chargés de missions qu’il s’est attribué, 28 secrétaires, 38 opérateurs de saisie, 10 agents de protocole, 14 hôtesses, 34 chauffeurs, 16 huissiers, tous nommés comme personnel d’appoint du cabinet du Premier ministre.

Adolphe Muzito s’est également constitué un secrétariat privé qui comptabilise 23 chargés de missions et secrétaires. Le chef du gouvernement dispose aussi de personnel à sa résidence privée : 8 pour son protocole, 4 hôtesses, 8 cuisiniers, des jardiniers, des lavandières, coiffeurs, maçons, etc…

Âgé de 51 ans, Muzito a remplacé Antoine Gizenga, dirigeant du Parti lumumbiste unifié (Palu) qui s’est retiré un peu avant son 83e anniversaire. Le nouveau PM s’était attiré les éloges de diplomates et de pays donateurs par sa rigueur fiscale après des années d’instabilité politique et les ravages de la guerre de 1998-2003, qui avait laissé en ruine une grande partie des infrastructures du Congo.

Son train de vie actuel n’est plus du tout conciliable avec le niveau de vie des populations de ce pays pauvre en proie aux guerres civiles les plus meurtrières de la sous-région.