L’ancien diplomate français, qui a consacré l’essentiel de sa carrière à l’Afrique subsaharienne, a publié en novembre 2018 « Le Grand Livre de l’Afrique », dans lequel il dresse un panorama, à rebours des idées reçues, de l’actualité africaine. Aide internationale, groupes terroristes, causes du sous-développement du continent… Nicolas Normand tord le cou aux clichés sur l’Afrique subsaharienne.

Nicolas Normand a passé plusieurs décennies en Afrique subsaharienne. Conseiller à l’ambassade de France en Afrique du Sud (1994 à 1997), ambassadeur au Mali (2002-2006), au Congo (2006-2009), au Sénégal et en Gambie (2010-2013), il a également travaillé au Quai d’Orsay en tant que rédacteur pour la Corne de l’Afrique à la fin des années 1980.

Des expériences qui font de cet énarque un expert de thématiques aussi diverses que l’histoire, la culture, la politique, la sécurité, l’économie et le développement de cette partie de l’Afrique. Des notions que l’ancien diplomate questionne, sans complexe, dans Le Grand livre de l’Afrique.

L’origine de l’article >>