Copyright de l’image

Parmi les personnes arrêtées figurent des militants de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), un mouvement anti-esclavagiste.

L’IRA a protesté, dans un communiqué, contre l’arrestation de ses militants.

Amadou Tidjane Diop, l’un des vice-présidents de ce mouvement, fait partie des personnes arrêtées, selon le communiqué.

Les arrestations ont eu lieu après des heurts dans un bidonville de Nouakchott, la capitale mauritanienne.

Les violences opposaient des policiers à des manifestants, que les autorités accusent d’occuper illégalement des terrains privés.

L’origine de l’article >>