Le soulèvement militaire demandé par Juan Guaidó mardi dernier ayant échoué, l’autoproclamé président du Venezuela a appelé ses compatriotes à faire grève et à continuer de manifester pour chasser Nicolas Maduro du pouvoir.

« Un prétendu empereur sans couronne« , selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung, « étant donné que le gros des officiers est toujours fidèle à Maduro.« 

L’UE doit lâcher Guaidó

Pour la Süddeutsche Zeitung, Juan Guaidó joue un jeu dangereux : « Peut-être a-t-il cherché à provoquer son arrestation, ce contre quoi les Etats-Unis ont toujours mis en garde. » Sauf que pour le quotidien de Munich, « même Donald Trump sait qu’une intervention rapide au Venezuela renforcerait les rangs autour de Maduro.« 

Les heurts récents à Caracas ont fait deux morts.

Si la position de Nicolas Maduro, réélu en 2018, s’affaiblit de jour en jour, elle n’en demeure pas moins forte. Et pour les éditorialistes allemands, le mode opératoire de Juan Guaidó, qui cherche à tout prix l’intervention extérieure, est tout à fait critiquable.

« Ce qu’il fait actuellement au Venezuela, c’est chercher l’escalade. Guaidó veut provoquer une réaction excessive et violente du gouvernement pour justifier une telle intervention« , estime la tageszeitung. « C’est complètement irresponsable. Il est temps que l’Union européenne se sépare de Guaidó« , écrit le quotidien de Berlin.

Il y a 500 ans, la mort d’un génie

Également à la une des journaux allemands ce jeudi, le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Génie universel, ce peintre d’origine toscane (en Italie), connu notamment pour avoir peint « La Joconde » et « La Cène« , ou encore avoir dessiné « L’homme de Vitruve« , était un véritable touche-à-tout.

La Joconde, l’oeuvre la plus célèbre de Leonard de Vinci.

En effet, durant ses 67 ans d’existence, Léonard de Vinci a été tour à tour architecte, ingénieur civil, inventeur, astronome, écrivain, botaniste ou encore musicien.

Il n’y a pas un domaine que le génie n’a pas exploité. Aujourd’hui encore, ses œuvres sont partout : « D’innombrables universités, projets et programmes scientifiques portent son nom. Les caisses d’assurance maladie font même de la publicité avec son Homme de Vitruve« , écrit la Süddeutsche Zeitung.

Nombreux sont les grands hommes et grandes femmes du monde actuel qui se sont inspirés de lui, tels que Bill Gates, (le fondateur de Microsoft), Sergey Brin (qui a créé Google) ou encore la chanteuse Beyoncé. Si le génie est mort il y a un demi-millénaire, son œuvre, elle, est éternelle.

Read More