confederate_flag_south_carolina-Aux Etats-Unis, plusieurs personnalités politiques appellent à retirer le drapeau politique confédéré du Parlement de Caroline du Sud, symbole de l’esclavage.
Mercredi, une église de la ville de Charleston, fréquentée par la communauté afro-américaine, avait été la cible d’une attaque ayant fait 9 morts.
L’homme derrière ce massacre, un suprématiste blanc, avait rendu hommage à ce drapeau.
Le drapeau confédéré est la fierté des Etats du sud pour ses défenseurs, et le symbole du racisme pour ses détracteurs.

Depuis le meurtre de 9 personnes noires dans la ville de Charleston la semaine dernière, les appels à son retrait se multiplient.
La gouverneure de la Caroline du Sud, Nikki Haley, a tenu une conférence de presse dans la journée et a qualifié ce drapeau de « symbole d’un passé brutalement tyrannique ».
Dylann Roof, tueur présumé de neuf paroissiens noirs, avait brandi ce drapeau confédéré sur une image diffusée sur internet, pour justifier son crime.
Samedi, plusieurs milliers de personnes s’étaient rassemblées à Columbia, capitale de l’Etat, pour exiger le retrait du drapeau.
BBC