Par Don KAYEMBE (LAVDC)

-Faisant suite a la polémique relative au résultat officiel de la présidentielle du 28 Novembre 2011 en RD Congolaise, la législative donne lieu à contestation également. Couplée a la présidentielle, aujourd’hui ses résultats sont aussi au centre d’une controverse sans précédant.

D’aucun en parle, il n’y a pas que les résultats de la présidentielle qui ont fait objet d’une grande controverse. Les élections législatives en font largement aussi l’objet d’une grande contestation.

Tout le monde est monté, tout le monde est troublé et des voix se lèvent pour crier a la tricherie au niveau de la législative dont les résultats étaient en cours de publication puis stoppés. Dans toutes les provinces, le constat est le même, des candidats et leurs témoins sont tous debout et en action, y compris des observateurs, ils pointent tous du doigt des organisateurs des élections cad la CENI, qui veulent encore tricher comme a la présidentielle. Tous a unisson affirment et même confirment que les résultats publiés jusqu’ici n’ont rien de la vérité des urnes. Ces résultats sont fantaisistes et ne sont pas conformes à ceux qui sont affichés sur les portes des bureaux de vote a la sortie du scrutin.

Des plaintes fusent de partout, comme qui dirait personne n’est épargnée par ce jeux malsain, ceux  de l’opposition comme de la majorité ont tous le même langage, » ils veulent tricher. »

C’est donc dans cette cacophonie sans pareil que le pouvoir organisateur (la CENI) se sentant impuissant A contrer cette confusion bien entretenue, qu’elle fait enfin recours à une expertise internationale pour la suite de la compilation des résultats des législatives.

La question sur toutes les lèvres reste celle de savoir pourquoi cette même CENI amatrice de son état en matière de électorale n’a pas fait recours du même processus lors de la présidentielle? Peut-elle se dire que sa mission était accomplie après la proclamation des résultats controversées des élections présidentielles?

Dieu sait , Dieu voit tout- Ça va se savoir!