Si Nana Konadu Rawlings, l’épouse de l’ancien président ghanéen Jerry Rawlings, est moins impliquée dans le débat national depuis sa défaite à la présidentielle de 2016, elle conserve néanmoins des partisans au sein du principal parti d’opposition.

À tout juste 70 ans, Nana Konadu Rawlings a-t-elle définitivement tourné le dos à la politique ? Même si elle s’exprime toujours dans les médias, l’épouse de Jerry Rawlings, l’ancien président ghanéen, est moins impliquée dans le débat national depuis son cuisant échec à la présidentielle de 2016. Seule femme en lice, elle n’avait recueilli que 0,15 % des suffrages.

Celle que l’on a longtemps comparée à Hillary Clinton avait fondé le Parti démocratique national (NDP) en 2012, après avoir claqué la porte du Congrès démocratique national (NDC), la formation de son époux. Elle n’avait notamment pas supporté que les militants du NDC lui préfèrent un autre candidat pour les représenter à la présidentielle de décembre 2012.

L’origine de l’article >>