Donald Trump sera-t-il encore président des États-Unis après 2020 et devrons-nous le supporter pendant un second mandat de quatre ans ?

Elles ont eu lieu mardi dernier. Les médias les ont largement couvertes et commentées. Je vous épargnerai donc un commentaire de plus sur les élections américaines dites de midterm. Je vous en dirai cependant ceci, qui me paraît important pour nous autres, tributaires de ce que décident les États-Unis.

Ces élections ont confirmé au monde entier que les États-Unis sont divisés en deux camps de force à peu près égale. Donald Trump et sa politique ont aggravé cette division au lieu de l’atténuer : celles et ceux qui détestent l’homme, ses faits et gestes, l’image qu’il donne de leur pays affrontent celles et ceux qui se sentent représentés par lui et sont ravis de l’avoir pour président.


>>> À LIRE – États-Unis : Donald Trump semble loin de l’Afrique et proche du désordre


Mais, et c’est la question qui importe le plus, sera-t-il encore président après 2020 et devrons-nous le supporter pendant un second mandat de quatre ans ? Il le veut résolument, ne parle que de cela, ne pense qu’à ça, et vous constatez comme moi qu’il se démène pour que cet objectif ne lui échappe pas.

Je fais néanmoins partie de ceux qui pensent qu’il ne sera pas réélu dans deux ans. Je m’efforce, cela dit, de ne pas prendre mes désirs pour la réalité et vous en laisse juges. Les principales raisons pour lesquelles Donald Trump ne sera pas réélu en 2020 sont, à mon avis, les suivantes :

L’origine de l’article >>