Radio Tele LAVDCONGO

Ntambue

Infos RDCongo- Tribune de la Diaspora: Deux problemes,V. Kamerhe a la nation, A. Kabuya a l’UDPS

Kamerhe un probeme pour la nation congolaise
L’ancien président de l’assemblée nationale ne pourrait se présenter à aucune des élections au cours des dix dernières années

Il ne peut non plus occuper un poste quelconque dans une institution gouvernementale.

Le tribunal a également décidé de la saisie de ses comptes bancaires et ceux de plusieurs de ses proches, ainsi que des biens achetés avec l’argent détourné.

Les avocats de Vital Kamerhe ont promis de faire appel et de prouver son innocence.

L’homme d’affaires libanais Sammih Jammal qui devait acheter les maisons préfabriquées a également été condamné à 20 ans de prison et sera expulsé du pays après avoir purgé sa peine.

Quant à Jeannot Muhima, employé de la présidence qui devait expédier les maisons de la Turquie vers la RDC, il a été condamné à 2 ans de prison.

Vital Kamerhe est le plus haut fonctionnaire du gouvernement à avoir été traduit en justice pour corruption et détournement d’argent depuis l’arrivée au pouvoir du président Félix Tshisekedi au début de l’année dernière.

Mr Kamerhe a été un proche allié de l’ancien président Joseph Kabila.

Il est une figure bien connue du paysage politique du pays et a joué un rôle important de la coalition qui a aidé le président Felix Tsisekedi à remporter la présidentielle.

Les partisans de Vital Kamerhe estiment que le procès visait à l’empêcher de se présenter aux proches élections.

Infos RDCongo- Tribune de la Diaspora: Jeanine Mabunda administree une bonne lecon de Democratie

Les deputes nationaux en RDC empeches de sieger!

Le Procureur a réquisitionné le Commissaire Général de la PNC d’empêcher la tenue de la séance plénière de l’Assemblée nationale consistant à élire le nouveau premier vice-président ce vendredi 12 juin.

“Au Commissaire Général de la Police Nationale Congolaise de prêter main forte à l’exécution de l’ordonnance dont copie en annexe en empêchant la tenue de la séance de l’Assemblée nationale pour l’élection du nouveau Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale prévue ce vendredi 12 juin 2020 à 10 heures au Palais du Peuple”, ordonne le procureur.

Cela pour permettre d’attendre la décision finale de la Cour Constitutionnelle sur la destitution ou non de Jean Marc Kabund, car le conseil d’Etat avait demandé que le bureau de l’Assemblée nationale puisse surseoir cette élection. Ce qui n’a pas été respecté.

Translate »
Radio Tele LAVDCONGO