Radio Tele LAVDCONGO

DÉCLARATION POLITIQUE DE Mr. JACQUES MATANDA ma-MBOYO KUDIA KUBANZA

Washington DC, le 21 Juin 2009

DÉCLARATION POLITIQUE

DE Mr. JACQUES MATANDA ma-MBOYO KUDIA KUBANZA

REPRÉSENTANT PLÉNIPOTENTIAIRE DE L’UDPS AUPRÈS DE L’ADMINISTRATION AMÉRICAINE ET AUPRÈS DES NATIONS-UNIES CONSÉCUTIVEMENT A LA DÉCISION PRISE PAR LE PRÉSIDENT NATIONAL DE L’UDPS, LE DOCTEUR ÉTIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA AVEC L’AVAL DU COLLÈGE DES FONDATEURS DE L’UDPS

Jacques-Matanda

I – OBSERVATION PRÉALABLE

Pour une meilleure compréhension de la présente Déclaration de presse faisant suite a une prise de point de vue politique faite par Alexis Mutanda et son parricide de neveux par alliance Félix Tshilombo Tshisekedi,- j’ai estimé qu’il convenait que je fasse avant tout la présente Observation préalable en trois points visant à apporter un meilleur éclairage aux tenants et aboutissants de la présente question :

Première observation préalable : de l’analyse critique faite sur le dit point de vue politique émis par l’ancien Secrétaire national aux Relations Extérieures de notre Parti, l’UDPS Mr Alexis Mutanda alias “Judas l’Escariot” et son ex-adjoint et neveu par alliance le parricide Félix Tshilombo Tshisekedi,- il apparait que ces deux individus tentent de faire main basse sur la Direction politique nationale de l’UDPS en faisant prévaloir leurs seules et uniques qualités respectives de beau-frère par alliance du Président national de l’UDPS pour l’un et de fils pour l’autre. Ce faisant, le seul et unique but poursuivi par cet Oncle et Neveu par alliance est de mettre fin au règne de l’idéal de Vérité, de Transparence, et de Démocratie pour lesquelles le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba a consenti à offrir sa vie et a consacré les 29 années de sa lutte politique au sein de notre Parti, l’UDPS.

Deuxième observation préalable : ayant réussi à plonger le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba dans un état de santé consacrant sa totale paralysie au niveau de la Direction politique de l’UDPS,- l’Oncle par alliance Alexis Mutanda et son parricide de Neveu Félix Tshilombo Tshisekedi font désormais office de principaux outils à la mise en œuvre du diktat de leurs mentors étrangers. En effet, les politiques anti-nationale et anti-Peuple congolais voulus par ces étrangers visent à imposer au Peuple de l’UDPS des Dirigeants politiques disposés à tenir en échec les plus profondes aspirations et attentes du Peuple congolais. C’est dans cette perspective que s’inscrivent le duo Mutanda-Tshilombo et leurs acolytes congolais qui servent la cause des architectes et artisans de la perpétuation de la dictature sanguinaire, de l’obscurantisme, de l’ignorance et de l’esclavage du Peuple congolais.

Troisième observation préalable : pour remplir la mission leur impartie et mériter la rémunération leur promise par les bourreaux du Peuple congolais,- Alexis Mutanda et son parricide de Neveu Félix Tshilombo Tshisekedi n’hésitent pas à verser dans toutes sortes d’actes perfides. L’une de ces perfidies n’est autre la dernière prise de position politique rendue publique par le duo Mutanda-Tshilombo qui tente de discréditer et faire ombrage à mes trente et une années d’engagement et de fidélité politiques sans failles à l’idéal de Vérité, de Liberté, de Justice, de Démocratie, de Transparence, de Bien-être social pour tous et pour chacun en République Démocratique du Congo. C’est dans ce contexte qu’il s’impose de placer la dite prise de position politique du “duo Mutanda-Tshilombo” qualifiant ma soumission aux idéaux du Peuple congolais comme étant le fait des “propos injurieux, irrévérencieux et calomnieux … à l’égard des supérieurs hiérarchiques …” : or, la constance de cet engagement et de cette fidélité politiques jamais démentis ne m’avaient-ils pas amené le Peuple congolais à me donner le sobriquet de “Tshitshi junior” en plus de mon “élection” au poste de Président de la Commission des stratégies de l’Opposition (voir Annexe no 2) !

II – CONTEXTE GÉNÉRAL DE LA PRÉSENTE DÉCLARATION POLITIQUE :

Pour avoir une excellente intelligence du Contexte générale de ma présente Déclaration politique,- il s’impose d’avoir connaissance des principaux éléments des tenants et aboutissants de l’actuel processus du Coup d’État de palais mis en œuvre par Mrs Alexis Mutanda alias Judas l’Escariot, son parricide de neveu Félix Tshilombo Tshisekedi et leurs acolytes. En effet, l’histoire retiendra que je l’avais dit et redit : le duo Mutanda-Tshilombo jouissant du soutien de leurs mentors étrangers et de l’assistance de leurs acolytes congolais sont à ce jour investis dans toutes sortes des manipulations visant à mettre fin à la vie et au règne du Président Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba au sommet de la direction politique de l’UDPS.

Cet effroyable processus qui s’était précise au lendemain des Assises de Sun-City,- quand Mr Valentin Mubake excellent allié de Mr Alexis Mutanda (à l’époque Secrétaire national chargé des Relations extérieures) avait fait le choix politique d’abuser purement et simplement de la plus grande marque de confiance manifestée à son égard par le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba, Président national de l’UDPS. L’un des premiers et principaux abus de confiance de Mr Valentin Mubake fut celui qui s’inscrivait dans la foulée des recommandations extrêmement pressantes faites par ce dernier, Mr Valentin Mubake, ayant convaincu le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba de l’extrême et urgente nécessité d’effectuer une visite de travail à Kigali au Rwanda.

Le gain politique de cette réunion de travail de Kigali au Rwanda devrait faire partie du bilan concluant non seulement la période relative à la mise en place des Institutions de la transition dirigeante de l’État congolais au lendemain des Assises de Sun-City mais aussi la période pré-électorale, la période électorale et surtout l’actuelle période post-électorale qui coïncide avec la détérioration extrêmement grave et accélérée de l’état de santé du Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Ainsi que je l’ai dit et redit,- la détérioration de l’État de santé s’accompagne que de très nombre des faits qui laissent supposer que le Docteur Etienne Tshisekedi wa Mulumba est victime des pires manipulations visant à porter le plus grave préjudice à sa vie.

Aussi paradoxale que cela puisse paraître,- cette extrême dépréciation de l’État de santé du Président national de l’UDPS coïncide avec d’une part la prise en otage du Président national de l’UDPS par un “Groupe d’individus” dont la particularité réside dans leur appartenance et accointance à la belle famille de Mr Alexis Mutanda. Laquelle belle famille est aussi celle du Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Cette belle famille qui, fort du soutien total des “enfants Tshisekedi” a le monopole et contrôle total des faits et gestes du dit “convalescent” Président national de l’UDPS. Pire : le Peuple de l’UDPS réuni en Congrès Souverain de leur Parti communiant avec la plus grande majorité des 70 millions des populations civiles, militaires et religieuses congolaises,- considère que le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba est et demeure leur seul et unique candidat de l’UDPS aux prochaines élections présidentielles congolaises.

En effet, Félix Tshilombo Thisekedi était la personne la mieux indiquée pour rassurer le monde sur l’état de santé de son Père biologique le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Pour rassurer de la manière la plus indiquée, Félix Tshilombo Tshisekedi aurait dû être au nombre des tout premiers à proclamer haut et fort son soutien total à la candidature du reste fort ancienne de son Père au poste de Président de la République Démocratique du Congo. Or, ce parricide de Félix Tshilombo Tshisekedi n’a pas trouvé mieux que de proclamer son allégeance aux bourreaux et aux ennemis politiques de son Père en se proclamant le premier comme seul et unique Membre de l’UDPS Candidat rival à son propre Père biologique, le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Au niveau strictement politique, cette proclamation de Félix Thilombo Tshisekedi marque la trahison et la rupture politique entre d’une part le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba et d’autre part Félix Tshilombo Tshisekedi : à ce stade du processus, tout le monde se tait. Personne n’ose dénoncer ce parricide politique au sein de l’UDPS !

V I – DISPOSITIF DE LA CONCLUSION DE LA PRESENTE DECLARATIOM :

De ce qui précède et Prenant en compte les Décisions politiques prises par le Peuple de l’UDPS réuni en Congrès Démocratique et Souverain à Kinshasa, du 15 au 21 avril 2009 sur convocation établie et rendue publique in tempore non suspecto par le Président national de notre Parti, l’UDPS,

Considérant que la Décision prise in tempore non suspecto et signée de la main propre du Président national de l’UDPS, le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba, portant convocation du 1er Congrès de notre Parti, l’UDPS et aussi création et mise en place du Comité Organisateur du Congrès de notre Parti l’UDPS était conforme aux conditions de fonds et de forme prévues par les Normes statutaires régissant notre Parti, l’UDPS,- notamment la condition préalable relative a l’obtention préalable de l’Avis favorable du Collège des fondateurs ;

Considérant que, outre sa prise in tempore non suspecto,- le Président national de l’UDPS, le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba avait pris la précaution de promulguer ses Décisions politiques en personne et sur la place publique ôtant ainsi toutes velléités de contestation sérieuse en même que cette publicité réduisait à néant quelconque qualification de faux et usage de faux à cette Décision portant convocation du 1er Congrès de notre Parti l’UDPS et aussi création et mise en place du Comité Organisateur du Congrès de notre Parti l’UDPS ;

Considérant que outre la prise des Décisions précitées signée de la main propre du Président national de l’UDPS et in tempore non suspecto,- ces Décisions proclamées au grand jour la motivation relative à l’obtention de l’avis favorable préalable du Collège des fondateurs est dictée par l’impérative nécessité de restituer à toutes Décisions prises par le Président national de l’UDPS son caractère démocratique et “non-dictatorial” compte tenu de l’essence démocratique de notre Parti, “l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social” ;

Attendu que “in tempore suspecto” c’est à dire durant la très longue période marquée par l’extrême aggravation de l’état de santé du Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba, Président national de notre Parti, l’UDPS,- ce dernier s’est vraisemblablement trouvé dans l’impossibilité totale de poser des Actes de juridiques exprimant valablement et véritablement sa Volonté au niveau de la longue série des Décisions empruntant cachet portant la signature du Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba, du Président national de l’UDPS qui n’a jamais apposé de sa main quelconque signature sur ce qui ne sont ni plus ni moins que des faux et usages de faux : une procédure illégale qui est l’apanage des faussaires et autres malfaiteurs spécialisés dans la falsification des Actes juridiques.

Attendu que la prétendue Décision 079/UDPS/PN/08 du 06 novembre 2008 dont se prévalent Alexis Mutanda et son parricide de neveu Félix Tshilombo Tshisekedi n’est en rien l’expression d’un Acte de volonté exprimée valablement et librement par le Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba dans le cadre de la nomination de Alexis Mutanda au Poste de Secrétaire général de l’UDPS ;

Aussi et à toutes fins utiles, il s’impose de faire observer que toutes les prétendues prises de position et Décisions politiques prises par Alexis Mutanda alias Judas l’Escariot en qualité de Secrétaire général de l’UDPS sont ni plus ni moins que des faux et usages de faux qui exposent leurs auteurs a des poursuites judiciaires notamment devant les Cours et Tribunaux américains.

Jacques Matanda ma-Mboyo Kudia Kubanza

Représentant plénipotentiaire de l’UDPS auprès de l’Administration américaine

et auprès des Nations-Unis et réputé démissionnaire conformément à la

la Décision prise par le Congrès Souverain de l’UDPS.

Translate »
Radio Tele LAVDCONGO