Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Ou en est- on pour la fête d’Aïd el Kebir dans les murs de la Présidence chez les KABILA ?

Kabila-main1Par BONGOS Roger

L’Aïd el-Kebir ou Aīd al-Kabīr signifiant littéralement « la grande fête », est l’une des fêtes les plus importantes de l’Islam. L’appellation islamique provenant de la tradition du Prophète Mahomet est « fête du sacrifice » ou Aïd al-Adha. Cet Aïd marque chaque année la fin du hadj. Il a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le Mont Arafat.

L’Aïd el-Kebir est nommé la Tabaski en Afrique de l’Ouest francophone (Sénégal, Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Togo, Niger, Nigeria, Cameroun). Chez les Berbères, en Afrique du Nord, il est appelé Tafaska. En Turquie, il est appelé Kurban Bayramı et dans les Balkans, Kurban Bajram.Selon les imminents théologiens de toutes les confessions disent que, tout monothéiste qui croit à la parole de la Bible et de la Torah, devrait se joindre aux musulmans pour commémorer cet événement historique qui marque la soumission d’Abraham aux ordres de Dieu exalté soit-il.

La soumission d’Ibrahim à Dieu, symbolisée par l’épisode où il accepta rechigner d’égorger son fils (Ismaël pour le musulman et Issac selon la bible et la Torah) sur l’ordre de Dieu, celui-ci envoyant au dernier moment un mouton par l’entremise de l’archange Gabriel pour remplacer l’enfant comme offrande sacrificielle.

Comme tout le monde le sait, le Président joseph KABILA a grandit dans un pays musulman qui est la Tanzanie. Pays connu également par la mystique de ses îles qui regorgent des ascètes sérieux et les plus farfelus qui vous font visiter les mondes intermédiaires et la vie outre tombe. Les îles de Zanzibar, Pemba et Ofipé sont devenus des îles touristiques pour le recueillement mystique et la découverte de la vie après la mort, le monde de Djinns (génies et revenants). Résultat garanti !

Une destination prisée par les adeptes des sensations fortes et étranges. Îles particulièrement prises d’assaut par des milliers de gens, hommes d’affaires, femmes envoûtantes, faiseurs de monde de tout bord qui veulent obtenir une protection, rencontrer les revenant, dialoguer avec ses ancêtres décédés. Rendre une épouse ou un époux épris (e) d’un grand amour pour son conjoint(e). Détruire un voleur, punir quelqu’un, et l’apprentissage de la mystique religieuse. Régler un chagrin d’amour, travail etc. La liste est longue !

Prix du voyage vers cette destination à prévoir, 950 € pendant la basse saison et 1500 la haute saison. Les hôtels sont abordables à l’hauteur de 15 à 20 $ la nuitée. Une forte communauté Congolaise y réside, et appréciée par les Tanzaniens qui ont une grande faiblesse pour les Congolais, surtout les Tanzanienne ! L’image de MOBUTU reste encore vivace, le mythe fonctionne toujours…Des vedettes qui font la navette incessante pour la modique somme de 7 euro. Dépaysement assuré ! Ces îles vous feront rappeler également la traite de noirs et leurs déportations tragiques dans les caraïbes, les Amériques et en prime de ce voyage, vous ne mourrez pas bête.

Le Président KABILA ferait appel à ces grands maîtres spirituels pour sauvegarder son pouvoir d’après les indiscrétions de entourage, mais le secret est bien gardé. Et d’après une source sure, il est procédé chaque jour, mise à part la fête du mouton à des rites sacrificiels de moutons (une centaine) pour obtenir l’agrément des anges planétaires et terriens qui régulent le destin ou la destinée des humains. Ces prêtres mystiques musulmans, choisis scrupuleuse sur des critères précis. Envoyés spécialement pour la cause, et ils résideraient à l’année dans le Grand Hôtel de Kinshasa…

En 1997 et 1998, lors de mes trois séjour à Kinshasa, mes amis de SITASI me faisaient part de la venue fréquente de Joseph KABILA dans les enceintes de la mosquée de BARUMBU, un fervent pratiquant, disaient-ils à l’époque. Celui-ci fut ami avec un certain Théophile MBEMBA pour le faire connaître les coins et recoins de la capitale et de surcroît lui faire bénéficier de ses largesses en tant que Gouverneur de la Ville.

Ces largesses ont été récompensées quand celui-ci a pris la commande de la Président de 1+4. Il lui nomma par un certain népotisme, Ministre de l’Intérieur et de la décentralisation. Il joua également le rôle de conseiller matrimonial pour la rencontre de Joseph KABILA et Madame Olive LEMBA après avoir largué comme un mal propre la sœur d’Antoine GHONDA, Marie Claire du même nom. Ce qui lui reste aujourd’hui à cette dame de la haute bourgeoisie kinoise, l’orgueil, son carnet d’adresse et quelques entrées souterraines au sommet… Olive KABILA veille à ce que personne de la gente féminine ne puisse approcher son mari !

Tout le monde est courant du mariage de Joseph KABILA sponsorisé par la communauté juive de la RDC. On voyait et entendait clairement l’image et déclaration d’un ami de la famille, patron de concession de la mine de MIBA son soutien à cet événement. Son mariage a été bénit sous l’appellation « Euchuménique », un fourre tout pour créer le doute dans ses relations avec son seigneur. Or, on ne trompe pas son seigneur avec des approximations sur sa pratique…

Il est cependant certain, quand Joseph KABILA a foulé le sol Congolais, il a ramené dans ses bagages, un tapis de prière et un Tasbir « chapelet » musulman. Sa conversion dans la religion fut faite à Dar el Salam. Il s’entoure pour noyer le poisson des Pasteurs véreux et mendiants qui font uniquement sa promotion auprès des moutons serviteurs des églises de réveil et les fidèles voués à cette cause. Ou est-il devenu hérétique en ayant fait l’apostasie à l’islam ? Je ne crois pas à cette dernière hypothèse, vu l’emprise exercée sur lui par ses gourous de Tanzanie qu’il voue un culte incontestable. Pourquoi cacherait – il sa religion, Est ce qu’un Président a droit de cacher sa religiosité ?

On pourra spéculer sur la nébuleuse de sa vie, son parcours et sa pratique confessionnelle, on conclura que c’est un homme secret et discret. Qui entretien la confusion, le culte de personnalité. Une chose est toutefois sure, il prend de la bouteille dans son cynisme le plus parfait en traitant les Congolais avec un mépris digne d’un homme parfaitement sur de lui. Il paraîtrait également que ce charmant Président que tout le monde croit inculte, est aujourd’hui assis à la première place avec des honneurs, dans des assemblées secrètes organisées par la Loge Maçonnique à côté de son voisin d’en face Sassou Nguesso et cette loge dit clairement sans ambages sa préférence à ce jeune Président.

Comment est-il arrivé au Grand Orient section africaine ? Par l’entremise de son homme secret et fourbe que les mauvaises langues disent qu’il est le Président bis de la République Démocratique du Congo. Il se conforte à cette place d’après les paroles déversées par ses Marabouts, Prêtres et sa loge, en lui disant comme bon flatteur d’après jean de la Fontaine, qu’il est à la place qu’il faut… Et qu’on devient Président que par l’autorisation et la grâce de son Dieu, et l’autorité viendrait de Dieu…Un bon lit brodé pour lui, le pousse à vouloir réviser la constitution pour l’éternité. Le sous-estimé c’est mal le connaître !

L’imminence grise, Monsieur KATUMBI MWANKE, grand maître de la loge, 44 ans (né à Pweto, Katanga), le 5 octobre 1963, marié et père de trois enfants, des filles exclusivement. Le pouvoir de Kinshasa est dans la main de cet homme qui dicte à KABILA, ses prérogatives, méthodes et enseigne à celui-ci, les arcanes de la chose politique, et exerce son influence à tout le monde…Les Ministres font des courbettes chez lui pour espérer dans les prochains remaniements ministériels de se maintenir à leurs postes respectifs. Il fait la pluie et le bon temps dans le microcosme politique Kinois, une vraie Kinoiserie comme dirait l’autre qui est recherché en France par la police judiciaire. Il fait la loi KATUMBI, parce qu’il est son supérieur et son initiateur dans cette nébuleuse, la loge Maçonnique.

Katumba Mwanke très ami avec Antoine GHONDA qui décident de vie et de mort politique de nos Ministres de la République. Celui qui veut avoir le pouvoir à Kinshasa, je lui conseillerai de nouer l’amitié avec ces deux pieuvres ou encore de tournailler autour de filles de KATUMBA Mwanke pour un éventuel fiançailles… Bon courage !

D’après son entourage et ses maîtres mystiques, pour avoir une certaine pérennité et la longévité politique, il est conseillé d’être proche de son pouvoir (KABILA) que de le combattre, il est parti pour durer bon gré mal gré comme fut le cas pour MOBUTU.

Pourquoi Joseph KABILA cacherait – il son appartenance religieuse ? Pour des besoins de sa politique ? Ou encore les conseils promulgués par le « Grand Orient » qui contrôle tout en RDC. On sait aujourd’hui avec les informations en provenance de KINSHASA dans le milieu des grands Imams que je taire les Noms, de peur des représailles. A PEMBA et Dal el Salam, les gens ont célébré cette commémoration avec l’apport de KABILA, qui est, il faut le reconnaître très généreux avec ses frères « Musulmans », un opportuniste qui mange dans tous les râteliers. Risquerait-il de perdre un jour ses dents ?

8 thoughts on “Ou en est- on pour la fête d’Aïd el Kebir dans les murs de la Présidence chez les KABILA ?”

  1. Effectivement quand on s’attaque à une institution pourrie, la seule réaction qu’on espérer,soit le mutisme, soit les menaces.Ce c’est cas de figure qui est retenu. Quoi dire dans cette inconstance! De la honte du pitié à l’égard de ceux qui se disent garant et la vie et de mort des gens. Je pense que c’est immorale de s’attarder sur cette faiblesse. Cependant, je conseiller à ce Mr le Journaliste de faire attention à ses amis…Qu’il continu sans travail périlleux soit -il

  2. fréderic LUKEZO

    Na bosani lisusu! TIKA TIKA TIKA. Sinon nako lukisa yo epayo ozali. KABILA aza congolais, oyebaka té? abotma na hewa bora! oyebi té. Je suis de cœur avec ce qu’il fait. Ata olobi, tolemba té ko soutenir yé…Aza muana na biso. Yo oko kima Paris zela, nanu

  3. Toko zela ye atia makolo naye na Kinshasa bongo akoyeba dans quelle condition a ko vivre vie naye awa…Soki bantidaka na ba NGBANDISTES ou bas MLC, tozo kozela ye. Aloba que ako lisusu ko se présenter naba élections lesgislatives aya. Niagala kata moko boye

  4. Bonjour à tous, je me arrêter sur l’article de roger quand j’ai son nom en gras…Gros bisous à notre intello. C’est Francine ta lectrice et ton fan KISS ALL BODY

  5. Ce journaliste écrit qu’à même des bels articles. Il nous édifie sur sa plume sans complaisance. On voit dans ses écrits le souci de bien faire les choses.Les caractères solennels des articles me pousse à dire sans une grande impartialité, qu’il est bon! Merci bcp de cette publication. Merci à votre journaliste Roger BONGOS et je reviens souvent sur votre site pour voir ses papiers…D’habitude je lis ses écrits toutefois faire des commentaires, mais aujourd’hui je trouve l’occasion pour lui rendre un hommage appuyé…

  6. Mayemba François

    Donc type oya azalaka naye muzulu, pona nini abombaka yango? yango ba bengaka raïs na komprendre. Bon passons à des choses sérieuses, bo pesa ngai phone ya Président biss, na besoin ya piston..Katumbi nalingi na bala muana nayo

Comments are closed.

Translate »