Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Norvégien mort en RDC: Kinshasa évoque des tensions avec son codétenu

Norgevien– La mort d’un détenu norvégien dans une prison de Kinshasa pourrait être liée à des tensions avec son codétenu de la même nationalité, estime jeudi le gouvernement congolais dans un compte rendu du conseil des ministres qui s’est tenu mercredi. “Aucune hypothèse n’est exclue au stade actuel de l’enquête”, affirme ce communiqué qui évoque des “relations particulièrement orageuses observées entre les deux détenus, raison pour laquelle l’administration pénitentiaire avait proposé de les séparer”.

Le texte ne précise pas à qui cette proposition avait été faite par les responsables de la prison militaire de Ndolo, à Kinshasa, où les deux hommes étaient détenus. Ils “partageaient une même cellule à la demande du consulat de Norvège”, selon la même source

Tjostolv Moland, 32 ans, avait été trouvé mort dimanche dans la cellule qu’il partageait avec un Anglo-Norvégien, Joshua French. Les deux anciens militaires avaient été condamnés à mort en juin 2010, accusés d’avoir tué en mai 2009 le chauffeur congolais d’un véhicule qu’ils avaient loué dans l’est du pays. Lors de leur procès, ils avaient nié le meurtre.

Selon le communiqué du conseil des ministres, les deux hommes, “qui travaillaient auparavant en Ouganda, étaient illégalement passés en RDC pour offrir leurs services à certaines forces négatives”.

Le porte-parole du gouvernement congolais a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête, évoquant un “homicide” ou un “suicide”. Le gouvernement norvégien a annoncé mardi l’envoi de policiers en RDC pour assister à l’autopsie de son ressortissant.

AFP

Translate »