Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Motion de censure contre le Premier ministre en RDC

Le nouveau Premier ministre a fait carrière dans les institutions financières publiques avant de devenir ministre des finances en 2010.
Le nouveau Premier ministre a fait carrière dans les institutions financières publiques avant de devenir ministre des finances en 2010.

-Le gouvernement du Premier ministre Augustin Matata Ponyo est visé par une motion de censure pour violation de la Constitution, mauvaise gestion et impunité. Déposée depuis le vendredi 12 avril, cette motion doit être débattue ce lundi à l’Assemblée nationale. Une réunion plénière à laquelle Matata Ponyo devrait prendre part.

La motion de censure du gouvernement a récolté 136 signatures de députés, opposition et majorité confondues. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo devra donc s’expliquer devant l’Assemblée nationale. L’initiateur de cette démarche, Baudouin Mayo, membre de l’Union pour la nation congolaise (UNC), un parti de l’opposition : « C’est une motion qui vise à sanctionner le gouvernement pour violation de la Constitution et des lois de la République, pour mauvaise gestion et impunité ».

Baudouin Mayo ne se fait pas d’illusion. Il parle des pressions qui seraient exercées sur les députés de la majorité afin qu’ils renoncent à leur signature après le dépôt de la motion auprès du bureau de l’Assemblée nationale : « Il faut déplorer cette procédure. Alors où est la démocratie ? En République démocratique du Congo, c’est encore la dictature et la dictature implacable malheureusement ».

Il faut donc s’attendre ce lundi à un débat houleux lors de la plénière de l’Assemblée nationale.

Par RFI

Translate »