Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

2 thoughts on “L’union Africaine (UA) s’interroge sur la CPI”

  1. De même les 31 ou 32 pays africains ont eu à signer le traité de Rome pour confirmer leur qualité de membres à la cpi,de même ils ont ce droit de renoncer à cette qualité s’ils constatent que cette court fonctionne et continue à fonctionner à double vitesse,qu’elle est discriminatoire dans l’exercice de la justice quant à ses clients alors qu’il y a bien eu ailleurs qu’en Afrique,des cas beaucoup plus flagrants qui auraient pu faire l’objet d’investigations pénales(cas de l’Irak v/s l’ancien Pdt Bush junior avec son équipe,l’ancien secrétaire d’Etat à la défense et l’ancien vice-Pdt Dick Cheney;cas D’Israel dans les camps Palestiniens).Et même en Afrique,la fameuse CPI est beaucoup plus dans la politique du coté des pouvoirs en place que du coté de la raison,ce n’est plus du droit que dit le procureur O’campo,c’est devenu un instrument d’intimidation des africains aux mains des Européens et autres améicains.Les pays Africains doivent se revoir vis-à-vis de cette court!

  2. Your Excellency Jean Ping, you speak very well and i appreciate that. My question is why can you not use your position with the majority African member states to pressurize this court and if they don’t bow you can withdraw and create a special criminal court for Africa.

Comments are closed.

Translate »