Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

L’opposition congolaise n’ira pas à Kampala pour négocier avec le M23

Les Parlemenataires Congolais en plein debat pour adoption

-Kinshasa voulait une délégation congolaise élargie à présenter en face du Mouvement du 23-Mars (M23) pour ouvrir des négociations à Kampala cette semaine. Il était question d’une représentation politique incluant l’opposition. Mais les quatre groupes d’opposition de l’Assemblée nationale ainsi que ceux du Sénat ont refusé de participer à cette négociation.

Les opposants ont débattu pendant deux jours avant de décider de ne pas aller à Kampala. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’évaluer l’accord du 23 mars 2009 entre le gouvernement et le mouvement rebelle, appelé Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) à l’époque.

L’opposition politique n’avait pas participé à la négociation en 2009 ; il n’y a pas de raison qu’elle y soit maintenant, selon le député leader des Forces acquises au changement, Martin Fayulu : « Aller négocier, discuter sur un accord dont on ne connaît ni les tenants, ni les aboutissants, qu’est-ce que cela veut dire ? »

Pourtant, le M23 a des revendications qui rejoignent celles de l’opposition sur la démocratie, les libertés, les élections, mais cela ne séduit pas pour autant Martin Fayulu : « Les revendications du M23, c’est leurs problèmes à eux. Nous avons d’abord notre problème : on doit assurer la cohésion, la réconciliation nationale avant toute autre chose. »

L’opposition ne veut pas d’un strapontin pour assister à une négociation entre le pouvoir et les rebelles. Elle se réserve cependant la possibilité de participer aux pourparlers dans un deuxième temps si on lui donne vraiment la parole.

Source: RFI

Translate »