Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

ligue-1-lyon-simpose-a-angers-dans-la-douleur

Ligue 1 : Lyon s’impose à Angers dans la douleur

Ce n’est certainement pas le match le plus accompli de Lyon cette saison, mais les hommes de Bruno Genesio se contenteront probablement de cette victoire contre Angers. Les Lyonnais sont allés s’imposer 2 à 1 au stade Raymond-Kopa, samedi 27 octobre, mais ils ont encore souffert.

Car Lyon a encore concédé de nombreux tirs. Après en avoir subi 23 contre Nîmes, la semaine passée (victoire 2-0), puis 26 contre Hoffenheim en Ligue des champions, mardi (3-3), Lyon a poursuivi dans la même lignée avec dix tirs concédés rien qu’en première période. Une fois de plus, les Lyonnais peuvent remercier leur gardien Anthony Lopes, auteur de deux arrêts remarquables et son poteau droit qui s’est trouvé sur la trajectoire de la tête de Stéphane Bahoken, sans qui ils ne seraient sous doute pas rentrés aux vestiaires sur un score vierge.

Ils ont aussi pu compter sur Angers qui s’est tiré tout seul une balle dans le pied. Peu après la demi-heure de jeu, Ismaël Traoré (le capitaine et meilleur buteur angevin cette saison) s’est rendu coupable d’un vilain tacle sur Dembélé et a été logiquement exclu.

Lyon marque sur sa première occasion

À 11 contre 10, Lyon a laissé passer l’orage avant de prendre le dessus. C’est sur sa première occasion que le club rhodanien a ouvert le score en milieu de seconde période. Profitant d’une sortie hasardeuse de Ludovic Butelle, Memphis Depay a remis de la tête un centre vers Houssem Aouar qui a pu pousser le ballon au fond du but laissé vide (63e). Les Lyonnais auraient pu doubler la mise dans la foulée, mais Moussa Dembélé, d’abord mis en échec par Ludovic Butelle (66e), puis pris au piège du hors-jeu (69e) n’a pu mettre les siens à l’abri.

L’ancien attaquant du Celtic Glasgow a finalement été décisif un quart d’heure plus tard. Lancé en profondeur, il a eu la lucidité suffisante pour servir Memphis Depay, seul dans l’axe, pour que le Néerlandais inscrive le deuxième but lyonnais (86e).

Angers s’est cependant mis à y croire après un coup de tête rageur de Cristian Lopez (88e), au milieu d’une défense lyonnaise apathique (le douzième tir angevin de la rencontre). Alors qu’ils menaient 2-0 quelques secondes plus tôt, les Lyonnais se sont fait peur jusqu’au bout, notamment sur un contre emmené par Cheikh Ndoye à la dernière seconde, mais ils ont finalement tenu pour enchaîner avec une deuxième victoire en championnat après la gifle reçue à Paris début octobre (0-5).

Avec ce succès, Lyon prend provisoirement la quatrième place de la Ligue 1 et met la pression sur ses principaux adversaires dans la course à la deuxième place en ce début de saison : Lille, Montpellier et Marseille.

L’origine de l’article >>

Translate »