Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Le Premier Ministre belge critique les dépenses de la RDC pour le défilé du 30 juin

Source: AFP

Le Premier ministre belge Yves Leterme a estimé jeudi à Kinshasa que l’argent dépensé par la RDC pour le grand défilé de l’armée congolaise mercredi à l’occasion des 50 ans d’indépendance de l’ex-Congo belge, aurait “peut-être” pu être utilisé pour les Congolais.

Interrogé sur l’imposant défilé militaire de mercredi à Kinshasa, M. Leterme a déclaré à quelques journalistes que “vu les moyens (mis en oeuvre), on pouvait peut-être utiliser l’argent pour les Congolais” qui “souffrent”.

M. Leterme a toutefois reconnu en substance que les autorités congolaises avaient le droit de montrer qu’elles étaient capables d’assurer la sécurité du pays, et que c’était aussi “important”.

Le Premier ministre démissionnaire a fait cette déclaration en marge d’une visite du roi des Belges Albert II et de la reine Paola dans un hôpital de Kinshasa, peu avant leur départ de la RDC où ils séjournaient depuis lundi, dans le cadre des festivités du cinquantenaire.

C’est un “séjour réussi”, “globalement satisfaisant”, a jugé M. Leterme, alors que les relations entre la Belgique et son ancienne colonie restent tourmentées.

Il s’agissait de la première visite d’un souverain belge dans l’ex-Congo belge depuis le voyage du roi Baudouin, frère d’Albert II, en 1985.

Avant de s’envoler pour Bruxelles, Albert II et la reine Paola ont effectué une courte visite au Centre hospitalier roi Baudouin (CHRB), situé dans la commune de Masina, un quartier pauvre de la capitale, et dont la première pierre avait été posée le 30 juin 1985 par le roi Baudouin.

Un buste du frère d’Albert II a été dévoilé par les souverains dans l’enceinte de l’hôpital de 125 lits, réhabilité par l’Ordre de Malte avec l’aide de la coopération technique belge.

Accueillis à l’extérieur par plusieurs centaines d’habitants puis par les 124 membres du personnel hospitalier, le roi et la reine sont apparus détendus et souriants, cette dernière embrassant à un moment son époux sur la joue, ou prenant des photos avec un petit appareil numérique d’un gros lézard coloré immobile sur un tronc d’arbre.

Ils ont assisté à une saynète ventant la qualité des soins de l’hôpital, dans laquelle une fillette souffrant de la malaria et la typhoïde est soignée au CHRB, et dont la mère s’agenouille ensuite devant le buste du roi Baudouin pour le remercier.

A l’évocation du nom Baudouin, un acteur jouant le rôle d’un balayeur s’exclame alors: “Ca me rappelle l’indépendance”, avant d’entamer une petite danse en chantant le refrain “Indépendance tcha tcha…”. Il se tourne enfin vers Albert et la Reine et lance: “Sire, Madame, que Dieu vous bénisse!”.

Le roi, en costume marron, et la reine Paola, chemisier blanc et pantalon noir, ont pris un mini bain de foule à la fin de leur visite, serrant la main à quelques uns des habitants venus voir les voir, dans la rue en face de l’hôpital.

Translate »