Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Le peuple égyptien a parlé, estime Barack Obama

Source: Reuters

-Barack Obama a estimé vendredi qu’en démissionnant, Hosni Moubarak avait entendu l’appel au changement du peuple égyptien mais a ajouté que de nombreuses questions restaient sans réponse.

Le président américain a appelé l’armée égyptienne, désormais seule aux commandes, à lever l’état d’urgence et à tracer la voie vers des élections libres.

“Le peuple égyptien a parlé, les Egyptiens ont clairement indiqué qu’ils n’accepteraient rien d’autre qu’une authentique démocratie”, a-t-il dit, ajoutant que l’Egypte ne serait plus jamais la même.

“Il y aura de nombreuses journées difficiles à venir et de nombreuses questions demeurent sans réponse”, a averti le président américain.

“Les Egyptiens nous ont inspirés”, a poursuivi Barack Obama, soulignant que le monde venait de voir se tourner une véritable page d’histoire avec le départ de Hosni Moubarak, chassé du pouvoir après trente ans de règne.

Obama a tenu à saluer le rôle des militaires égyptiens lors de la gestion de la révolte.

“L’armée a agi de façon patriotique et responsable en tant que gardienne de l’Etat et devra désormais assurer une transition crédible aux yeux du peuple égyptien”, a déclaré le président américain.

Depuis le début du mouvement égyptien, Washington a dû jouer un numéro d’équilibriste. Les Etats-Unis ont apporté leur soutien aux aspirations démocratiques des Egyptiens tout en n’abandonnant pas ouvertement un allié de longue date, dont la chute risque de rebattre les cartes au Moyen-Orient.

Robert Gibbs, porte-parole de la présidence américaine, a du reste jugé “important” que le prochain gouvernement égyptien reconnaisse l’accord de paix de 1979 avec Israël.

Alister Bull; Henri-Pierre André et Benjamin Massot pour le service français

Translate »