Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Le M23 faction du général Makenga accuse le gouvernement de Kinshasa de soutenir en munition le M23 faction de Runiga

JOINT SURGE OPERATION (MONUC/FARDC) in MITWA, MASISI TERRITORY.-La faction du M23, dirigée par le général Makenga, a accusé le gouvernement rd-congolais de soutenir en munition la faction du M23 dirigée par le “président déchu” Jean-Marie Runiga, a déclaré lundi Amani Kabasha, porte- parole du M23 faction du général Makenga à l’Agence Xinhua.

“Après les combats qui nous opposent avec ces indisciplinés depuis deux jours, nous avons remarqué que le groupe de Runiga n’avait plus des munitions”, a déclaré M. Kabasha, ajoutant que ” nous sommes surpris de voir nos ennemis se servir des munitions de l’armée nationale”.

D’après M. Kabasha, les membres de la faction de Runiga sont soutenus en arme et munition par le gouvernement rd-congolais provenant de la ville de Goma, dont l’objectif est de perturber la date de la signature des accords entre le gouvernement rd- congolais et le M23 de Runiga.

“Le gouvernement ne signera aucun n’accord avec un groupe porteur d’armes ni un mouvement politico-militaire”, a déclaré lundi Lambert Mende, porte-parole du gouvernement, en affirmant que le voeu du gouvernement congolais est de voir tous ces groupes armés disparaître. Donc le gouvernement n’a aucun intérêt à coopérer avec un groupe porteur d’armes qui tue la population civile.

Les combats, déclenché il y a deux jours, entre les deux factions du M23, ont repris ce 11 mars vers 07h00 heure locale dans la localité de Rugari, située à 40 kilomètres de la ville de Goma.

 

Par Xinhuanet

Translate »