Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Le chef de l’ONU demande au Conseil de sécurité d’autoriser le déploiement d’une brigade d’intervention pour la RDC

Ban KimoonLe Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a demandé mardi au Conseil de sécurité d’autoriser le déploiement d’une force spéciale intégrée à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) afin de rétablir la sécurité dans l’est de ce pays.
“La Brigade d’intervention mènerait, seule ou avec les Forces armées congolaises (FARDC), des offensives contre tous les groupes armés qui menacent la paix dans l’est de la RDC”, a indiqué M. Ban lors des consultations au Conseil de sécurité sur la RDC.

“Cette capacité opérationnelle, qui avait été demandée par les parties prenantes régionales, cherche à aborder les menaces imminentes à la stabilité et fournira la réponse la plus appropriée à l’environnement conflictuel dans lequel opère la MONUSCO depuis plusieurs années”, a expliqué M. Ban.

La force spéciale proposée sera établie au sein de la MONUSCO pour un mandat initial d’un an, comme l’a proposé par le chef de l’ONU dans un rapport spécial soumis au Conseil.

La brigade a été envisagée pour réaliser les objectifs politiques fixés par l’Accord-cadre de paix, de sécurité et de coopération pour la RDC et la région des Grands Lacs, signé le 24 février dernier à Addis-Abeba en Ethiopie.

“Les Nations Unies se portent garants de l’accord, ainsi que l’Union africaine, la Communauté de développement de l’Afrique australe et la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs”, a indiqué M. Ban aux journalistes à l’issue des consultations au Conseil de sécurité.

M. Ban s’apprête à nommer un envoyé spécial chargé de soutenir la mise en oeuvre de l’accord par toutes les parties prenantes.

Source: xinhua

 

© Copyright CRI

Translate »