Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

L’absence des lois organiques sur l’armée et la police constitue un handicape dans les relations civilo-militaires en RDC

Source: Xinhuanet 

— L’insuffisance du cadre légal, singulièrement l’absence des lois organiques sur l’armée et la police nationales, constitue un handicap majeur à l’instauration des relations harmonieuses entre les civils et les militaires en République démocratique du Congo (RDC), a rapporté dimanche l’Agence congolaise de presse (ACP).

Les délégués de la société civile du Bas-Congo et des différentes institutions de la province du Bas-Congo l’ont relevé à l’issue d’un séminaire de réflexion sur les relations entre les civils et les militaires, tenu du 7 au 10 septembre à Matadi, chef lieu de la province du Bas-Congo.

Les participants ont également fait savoir que la prise en charge insuffisante des hommes en uniforme par les pouvoirs publics, le manque de formation et d’éducation civique dans le chef tant des représentants des forces de l’ordre que de la société civile, le non respect des droits humains par les uns et les autres, la cohabitation difficile entre civils et militaires doublée de la présence incontrôlée des hommes en uniforme dans les cités sont également des causes à la base de la détérioration des relations entre ces deux catégories sociales.

Les participants à ce séminaire ont proposé des pistes de solution au regard des problèmes qui affectent les relations entre les civils et les militaires au sein de la société congolaise en général et en particulier, au Bas-Congo, regroupées dans un document appelé « Plan d’action ».

 © Copyright Xinhuanet

Translate »