Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

La rentrée scolaire, enjeu majeur en RDC

Une salle de la 1ère année primaire de l'Ecole Dungu-centre, en Province Orientale/Photo Radio Okapi.
Une salle de la 1ère année primaire de l’Ecole Dungu-centre, en Province Orientale/Photo Radio Okapi.

-Ce lundi 7 septembre, c’est jour de rentrée scolaire en République démocratique du Congo. Près de 17 millions d’élèves sont attendus, même si la situation est contrastée selon les régions du pays. A certains endroits, les parents hésitent à envoyer leurs enfants à l’école. En 2009, un enfant sur deux n’était pas scolarisé selon l’Unicef.

Il y ceux qui arrivent le jour même de la rentrée, les autres écoliers viendront graduellement par la suite. C’est à peu près cela la réalité de chaque début de l’année scolaire en République démocratique du Congo.

A cause de leurs revenus très faibles, plusieurs parents ne peuvent pas envoyer à temps leurs enfants à l’école. La facture est lourde : l’uniforme, le manuel scolaire et autres objets classiques, ainsi que le Minerval (les droits d’inscription) pour les écoliers et élèves qui ne bénéficient pas encore de la gratuité des études. Dans les établissements conventionnés existe aussi la prise en charge des enseignants par les parents.

Pour cette année 2015, le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Maker Mwangu, a promis d’améliorer la qualité de l’enseignement. Des écoles ont été construites ou réhabilitées à travers le pays, 36 000 enseignants devront être ajoutés sur la liste des paies et fait très rare, tous les partenaires de l’éducation se sont accordés cette fois pour que la rentrée scolaire se déroule sans anicroche.

Mais dans certaines zones comme en Ituri, au Nord-Kivu et au Nord-Katanga, les enfants ne peuvent pas aller à l’école à cause de l’insécurité.

(rfi)

Translate »