Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

La France définit 16 pays africains “prioritaires” pour l’aide au développement

ayrault jean-Marc-Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a annoncé mercredi “un recentrage” de l’aide française au développement aux pays les plus pauvres, prioritairement 16 Etats africains, à l’issue d’une réunion interministérielle consacrée au développement. “Nous sommes engagés dans une maîtrise de nos comptes publics (…) mais pour autant, la France maintient son effort en matière de développement”, a déclaré le Premier ministre, à l’issue de la première réunion depuis quatre ans du Comité interministériel de la Coopération internationale et du développement (CICID). Désormais, “les dons seront concentrés sur un certain nombre de pays qui en ont le plus besoin, les pays prioritaires”, a ajouté M. Ayrault. Ces pays sont le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, les Comores, Djibouti, le Ghana, la Guinée, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Tchad, le Togo et le Sénégal.

“85% de l’effort financier de l’Etat en aide directe va aux pays de l’Afrique et de la Méditerranée”, a ajouté Jean-Marc Ayrault. “Nous voulons aussi aider des pays qui sont en sortie de crise”, a-t-il ajouté, citant “en premier lieu Haïti, mais aussi l’Afghanistan, le Yémen et la Palestine. Pour le reste du monde, le Premier ministre français a rappelé le rôle de l’Agence française de développement (AFD) qui concentrera ses aides “sur toutes les politiques de croissance vertes et solidaires qui se développent tant en Asie qu’en Amérique Latine et en Caraïbes”. Enfin, le gouvernement français souhaite aussi mettre l’accent sur la “transparence” avec un “contrôle d’efficacité des aides”.

La France doit consacrer en 2013 9,4 milliards d’euros à l’aide publique au développement. Elle est le 4e pays contributeur de l’aide et représente 10% de l’aide mondiale.

afp

Translate »