Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Joseph Mukungubila: Adeptes d’une secte condamnés

mukungubila-Les adeptes du groupe religieux ont été jugés et condamnés pour des attaques lancées le 30 décembre 2013 simultanément à Kinshasa, Lubumbashi et Kindu, deux villes de l’Est du pays.

Ces 17 personnes ont été reconnues coupables de « détention illégale d’armes de guerre, rébellion et meurtre ».

Leur avocat a déclaré que ses clients allaient interjeter appel.

Par ailleurs, 15 autres accusés ont été acquittés par le tribunal militaire de Lubumbashi.

Les prévenus avaient été arrêtés à Lubumbashi. C’était à la suite d’affrontements, le 30 décembre 2013, qui avaient opposé des fidèles du pasteur Joseph Mukungubila aux forces de l’ordre.

Ce jour-là, des assaillants se réclamant de ce leader d’une secte évangélique, avaient attaqué plusieurs lieux stratégiques de Kinshasa.

Presque simultanément, un petit groupe d’hommes armés tentait de s’emparer de l’aéroport de Kindu, dans l’Est du pays.

Peu après les attaques de la capitale, des affrontements éclataient autour du domicile du pasteur à Lubumbashi, où étaient rassemblés nombre de ses adeptes ainsi que leurs enfants.

Selon les autorités, 95 assaillants qualifiés de terroristes et “8 éléments des forces armées” avaient été tués lors de ces évènements.

Des ONG de défense des droits de l’homme avaient avancé un bilan plus lourd : plus de 300 morts.

Le pasteur , lui, vit en exil en Afrique du Sud.

Ce candidat malheureux à la présidentielle de 2006 a été jugé et condamné par contumace.

Il a toujours clamé son innocence, niant toute implication dans ces attaques qu’il qualifie de « coup monté ».

BBC

Translate »