Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Inflation de “Sociétés civiles”

Interview:Dialogue Inter congolais, M23 et Diaspora par Gaspard-Hubert Lonsi Koko sur LAVDC au micro de Don Kayembe-Question à un franc symbolique : combien de “sociétés civiles” y a-t-il au Congo démocratique ? Bien malin celui qui donnera la réponse idoine à cette question. A l’image des églises ou encore des partis politiques, les “sociétés civiles ” ne se comptent plus. Il en naît au moins une chaque jour qui passe. La perspective des Concertations nationales accélère la reproduction de ces associations estampillées ” société civile “.

Apparue sur le marché politique au début des années 90 à la faveur de l’ouverture politique, la version noble et représentative de la société civile est, de nos jours, une espèce en voie de disparition. Cette société civile qui était l’émanation du vrai mouvement associatif congolais et des forces vives du Congo profond ne tient plus le haut du pavé. Hélas! A la place, c’est une myriade d’organisations désincarnées qui occupent le devant de la scène, non pour relayer le message du pays réel, mais pour se positionner…politiquement. C’est cela le hic du problème.

Dans ce pays où la politique est perçue comme l’antichambre à l’enrichissement facile, le lancement avec force caméras d’une structure battant pavillon ” Société civile ” est un investissement rentable. Et cette rentabilité est à très court terme. Si pas immédiate. Du moins dès qu’on accède aux responsabilités.

Pour d’autres promoteurs de la marque ” société civile “, le créneau est dans l’univers des ONGS du lointain Occident. Là aussi, le retour sur investissement est garanti pour qui frappe à la meilleure porte.

L’on comprend dès lors cette inflation de vocations sur le front de la ” Société civile “. Une overdose qui rend difficilement lisibles les attentes de vrais acteurs de la véritable société civile. Puisqu’ils existent ces hommes et ces femmes qui travaillent au quotidien dans nos campagnes, nos territoires, nos villes en dehors de la sphère politique.

Ces voix-là se font de moins en moins entendre du fait du tintamarre médiatique de tous ceux qui ont fait de la Société civile juste un label pour entretenir leurs tubes digestifs. José NAWEJ

(Forum des AS)

Translate »