Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

golf.-la-ryder-cup-est-en-france-mais-ou-sont-les-francais

Golf. “La Ryder Cup est en France mais où sont les Français ?”

La Ryder Cup, prestigieuse compétition de golf par équipes internationales, débute ce vendredi 28 septembre en région parisienne. L’absence de participants français et le manque d’engouement du public dans l’Hexagone ont interloqué le New York Times.

“Depuis le début de la compétition en 1927, c’est la première fois, en 42 éditions, que le pays hôte ne présente pas un de ses golfeurs. Aucun d’entre eux ne s’est qualifié”, s’étonnait le New York Times, mercredi 26 septembre, deux jours avant le début de la Ryder Cup. La prestigieuse compétition de golf se déroule cette année en France, au Golf National. Chaque jour, l’événement est suivi par près de 4 millions de téléspectateurs dans le monde.

Dans l’équipe européenne, qui doit affronter douze joueurs américains, cinq nationalités sont représentées, mais aucun Français. “C’est un échec, il n’y a pas de doute là-dessus”, explique Pascal Grizot, président du comité organisationnel. Pour le quotidien américain, l’absence de golfeurs français s’explique par une crise et un manque d’engouement pour ce sport dans l’Hexagone.

Le “plafond de verre” du golf en France

“Les gens n’en ont rien à faire de la Ryder Cup. Honnêtement, personne ne sait qu’il va y avoir une Ryder Cup en France. Seuls les golfeurs le savent. C’est tout”, se désolait, en juin dernier, le professionnel français Michael Lorenzo-Vera dans les colonnes du New York Times. Pourtant, la compétition aura lieu à guichets fermés. Plus de 50 000 fans sont attendus chaque jour autour des 18 trous, et 44 % des tickets ont été vendus à des spectateurs français.

Si ce chiffre semble raisonnable pour Pascal Grizot, le quotidien note un plafond de verre que le golf ne semble pas pouvoir dépasser en France : “Il y a des limites évidentes à l’ascension de ce sport dans la hiérarchie française. Il a connu une croissance rapide dans les années 1990 et au début des années 2000 mais a eu du mal, à l’image de nombreuses fédérations de golf dans le monde, à maintenir cet élan.”

En France, le football est roi

La disproportion de l’engouement autour du golf entre les États-Unis et la France est considérable, selon le New York Times : “La fédération française de golf compte environ 410 000 licenciés […]. Par comparaison, un consortium d’organismes et de partenaires de l’industrie du golf américain a récemment estimé à 23,8 millions le nombre de golfeurs aux États-Unis.”

La différence est encore accentuée depuis l’été et la victoire de l’équipe de France de football : “L’ombre du ‘soccer’ est encore plus grande aujourd’hui en France, où l’équipe nationale a remporté la Coupe du monde en Russie”, rappelle le journal américain, qui cite Jean van de Velde, premier Français à prendre part à la Ryder Cup en 1999 :

Le football est roi en France, et le restera encore pour les quatre prochaines années.”

L’attraction Tiger Woods

L’organisation de la Ryder Cup en région parisienne doit servir de vitrine : “L’objectif est de placer la France sur la carte des destinations pour les golfeurs étrangers.” Ainsi, de nombreux événements en lien avec la compétition ont été organisés. Mais le résultat pourrait s’avérer décevant, prédit le New York Times : “Un grand coup de pouce de la Ryder Cup reste loin d’être certain”. Même avec la perspective des Jeux Olympiques 2024 en France.

Pour attirer des spectateurs sur ces trois jours de compétition, les organisateurs comptent bien sur la présence de la star de la discipline, Tiger Woods, dans l’équipe américaine : “Les Français ne pourront pas encourager un compatriote mais ils pourront observer quelqu’un qui leur est familier”, explique le quotidien. “S’il y avait un joueur français, nous aurions été très heureux, bien sûr. Mais en France, Tiger Woods est, pour beaucoup de gens, le seul golfeur connu”, déclare Pierre Lasfargue, membre du comité exécutif de la fédération française de golf.

Source

Avec 1 300 journalistes, 13 bureaux à l’étranger et 125 prix Pulitzer, The New York Times est de loin le premier quotidien du pays, dans lequel on peut lire “all the news that’s fit to print” (“toute l’information digne d’être

[…]

Lire la suite

L’origine de l’article >>

Translate »