Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Exigence de visas pour ses ressortissants rwandais en RD Congo

passeports-biometriquesLe service rwandais de l’immigration exige la levée de nouvelles restrictions imposées cette semaine par les autorités de la République Démocratique du Congo (RDC) au poste frontalier de Bukavu, dans le sud-ouest du pays, où tous les  ressortissants rwandais désireux de se rendre en RDC doivent désormais payer jusqu’à 55 dollars américains malgré l’accord de libre circulation des personnes et des biens signé dans le cadre de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL), a rapporté mercredi le quotidien ‘The New Times’ paraissant à Kigali.
D’après le chargé de communication au service de l’immigration du Rwanda, Ange Sebutege, cette décision apparait comme une surprise aux yeux des officiels à Kigali de voir les autorités de la RDC commencer à faire payer les frais de visa pour les ressortissants rwandais qui passent par le poste frontalier de Rusizi reliant la ville rwandaise de Cyangugu (Sud-ouest) à celle congolaise de Bukavu.

Désormais, chaque ressortissant rwandais doit payer un visa qui coûte 55 dollars américains pour les citoyens ordinaires et 35 dollers pour les étudiants, a indiqué M. Sebutege dans les colonnes du journal.

On rappelle que la CEPGL est une initiative sous-régionale fondée en 1976 et regroupant trois pays de la région des Grands Lacs, à savoir: la RDC, le Burundi et le Rwanda avec comme objectif de promouvoir et intensifier les échanges commerciaux et la libre circulation des personnes et des biens.

Même si certaines activités de cette structure avaient été suspendues au lendemain du génocide de 1994 au Rwanda avec plusieurs conflits qui ont ravagé les pays membres de ce regroupement, quelque années plus tard, cette initiative d’intégration entre les populations de la sous-région a été relancée en 2004 à l’initiative de la Belgique.

 

 

 

 

Translate »