Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Evacuation d’étrangers en Afrique du Sud

southafrica-Le Malawi a annoncé son intention de rapatrier ses ressortissants vivant en Afrique du Sud, à la suite des violences xénophobes dans le pays.

Le premier groupe d’évacués devrait rentrer au Malawi ce week-end.

D’après la presse sudafricaine, l’ambassade de Somalie a indiqué être en train de localiser ses citoyens pour les aider à échapper à la violence.

Le pays aurait demandé l’assistance du Département des Relations Internationales et de la Coopération.

Violences xénophobes

La police a reçu l’ordre d’accentuer ses efforts pour protéger les étrangers

Au moins 5 étrangers, dont un adolescent de 14 ans, ont été tués dans la ville de Durban depuis la semaine dernière.

Dans la plus grande ville, Johannesbourg, de nombreux magasins tenus par des étrangers ont fermé, par crainte que les violences ne s’étendent.

Le Zimbabwe a également condamné ces attaques, commises par des Sudafricains qui accusent les étrangers de leur voler leur travail.

A Johannebourg, les étrangers ont fermé leurs magasins par peur des pillages

Réfugiés

Le gouvernement de Prétoria a ordonné à la police de protéger les étrangers.

Plusieurs milliers d’Africains sont désormais dans un camp de réfugiés à Durban. Ils ont fui les attaques.

Mercredi, la violence a atteint la deuxième ville de la province, Pietermaritzburg, où des boutiques tenues par des étrangers ont été pillées.

Des gangs locaux accusent les étrangers de leur prendre leur travail

Ce n’est pas la première fois que ce genre de violences xénophobes ont lieu en Afrique du Sud. En 2008, 62 personnes avaient perdu la vie dans des attaques similaires.

(BBC)

Translate »