Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

États-Unis : l’étau se resserre autour de Bill Cosby, accusé de plusieurs viols

cosby-beverly-hills-hotel-650x432-Bill Cosby fut l’idole de plusieurs générations. Accusé de viol par une quinze femmes, la star¨de la série comique américaine “The Bill Cosby show” est aujourd’hui dans la tourmente.

Bill Cosby, violeur en série ? Difficile à croire à première vue, mais les accusations contre la star de la série comique américaine The Bill Cosby show, aujourd’hui âgé de 77 ans, se multiplient. Au total, quinze femmes affirment avoir été victimes d’agressions sexuelles entre les années 1970 et 2004.

Mardi 18 novembre, une nouvelle femme l’a accusé, Janice Dickinson, ancienne mannequin célèbre aux États-Unis. Aujourd’hui âgée de 59 ans, elle a expliqué à Entertainment Tonight qu’il l’avait droguée puis violée après un dîner, en 1982.

Dimanche, c’est l’ancienne actrice et journaliste Joan Tarshis qui a soutenu, lors d’un entretien à la chaîne américaine CNN, que Bill Cosby l’avait violée en 1969, alors qu’elle avait 19 ans. “Quand on viole au moins 16 femmes, on est un violeur en série” a-t-elle déclaré.

Les accusations d’abus sexuels portées contre Bill Cosby datent de 2005. À l’époque, une actrice débutante, Andrea Constland, affirmait qu’il l’avait affaiblie avec les pilules avec de l’agresser sexuellement. L’accusation se disait prête à apporter treize autres témoignages anonymes, avant qu’un accord financier ne soit trouvé en 2006. Certaines ont depuis raconté leur histoire à visage découvert.

“Prédateur sexuel”

Le 13 novembre Barbara Bowman, l’une des 13 anonymes du procès Constand, a, d’une tribune dans le Washington Post, demandé “pourquoi il a fallu 30 ans aux gens pour croire (son) histoire”. L’actrice accuse notamment Bill Cosby de l’avoir droguée et violée à 17 ans, en 1985.

Le 15 novembre, l’avocate à la retraite Tamara Green déclarait que Bill Cosby est un “prédateur sexuel”. En 2005, elle a accusé l’acteur d’avoir commis des attouchements sur elle dans les années 70, alors qu’elle était malade et affaiblie par des pilules.

Bill Cosby a nié à plusieurs reprises avoir agressé ces femmes. “Durant les dernières semaines, des accusations fausses, vieilles de plusieurs décennies, ont refait surface, a commenté son avocat. Le fait qu’elles soient répétées ne les rend pas véridiques. Monsieur Cosby n’a pas l’intention de donner de l’importance à ces accusations en y répondant.”
Jeuneafrique

Translate »