Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Dialogue:”L’accouchement de l’accord se fera par césarienne”, encore des exigences!

-La majorité et l’opposition étaient réunis samedi matin au siège de l’épiscopat congolais à Kinshasa pour finaliser un accord de sortie de la crise politique provoquée en République démocratique du Congo par le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila.

“L’accord est prêt, mais ce matin toutes les composantes sont venues avec de nouvelles exigences portant sur des détails à intégrer dans l’accord, ce qui retarde la cérémonie de signature”, a expliqué à l’AFP un des plus hauts responsables de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), médiateur des négociations entre la majorité et l’opposition.

“L’accouchement de l’accord se fera par césarienne”, a ajouté de son côté un des délégués de la majorité sous couvert d’anonymat.

“On sortira aujourd’hui avec un accord puisque nous voulons la paix dans le pays”, a renchéri Joseph Olenghankoy, un des délégués du Rassemblement de l’opposition.

Samedi soir, Mgr Marcel Utembi, président de la Cenco, avaient affirmé que les deux camps étaient “pratiquement arrivés à conclure un accord”.

“Les différents délégués viennent de s’accorder pratiquement sur les différends points de divergence qui ont fait l’objet des présentes assisses”, avait-il expliqué en ajoutant que la signature était prévue samedi matin.

La crise politique qui mine la RDC est provoquée par le maintien à la tête de la République démocratique du Congo du président Kabila dont le mandat a expiré le 20 décembre dans un climat de violences meurtrières.

Âgé de 45 ans, M. Kabila est au pouvoir depuis 2001. La Constitution lui interdit de se représenter. La présidentielle qui aurait dû avoir lieu cette année a été reportée sine die.
Avec AFP

Translate »