Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Declaration du Ministre Britannique des Affaires Etrangeres pour L’Afrique en rapport avec la situation politique en RDC

-Je suis profondément déçu de voir qu’il n’y a pas eu élections en République Démocratique du Congo (RDC) en 2016. Le Royaume-Uni et nos partenaires internationaux ont clairement établi que le Président Kabila et son gouvernement en sont les premiers responsables.

Sans un accord politique inclusif, disposant que le Président Kabila peut rester au pouvoir au-delà de son mandat qui prend fin aujourd’hui, sa légitimité à gouverner le Congo est érodée. Tant qu’il n’y aura pas un tel accord, la relation du Royaume-Uni avec le gouvernement congolais devra regrettablement changer.

Je soutiens donc le dialogue en cours et encourage toutes les parties à trouver un accord qui ouvre la voie à l’organisation des élections présidentielle et législative en 2017. J’encourage aussi le Président Kabila à dire clairement qu’il ne renouvèlera pas son mandat ni ne changera la constitution.

Au moment où l’attention du monde est tournée vers la RDC, j’exhorte toutes les parties de renoncer à la violence et à la répression contre le peuple congolais. Les personnes impliquées dans des actes de violence et répression en seront individuellement tenues responsables.

L’engagement du Royaume-Uni envers le peuple congolais restera fort et nous continuerons à offrir notre aide aux plus démunis.

1 thought on “Declaration du Ministre Britannique des Affaires Etrangeres pour L’Afrique en rapport avec la situation politique en RDC”

  1. Patrick Lompala

    nous sommes vraiment fatigués de vos théories,on dirait c vous qui sont derrière le sang du peuple congolais. car kabila et son staff prennent tout un pays en otage mais vous êtes là pourles théories au momentoù son mandatest déjà finitet il a fait haute trahison en RDC vraiment.

Comments are closed.

Translate »