Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Décès de l’ancien ministre de l’Information Dominique Sakombi

Source: Xinhuanet 

KINSHASA– Dominique Sakombi Inongo, ancien ministre congolais de l’Information sous les régimes Mobutu et Kabila le père, et membre du directoire national du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) du président de la République Joseph Kabila Kabange, est décédé lundi à Kinshasa des suites d’une crise cardiaque, à l’âge de 70 ans, selon des sources familiales.

Né à Kinshasa en 1940 et licencié en Education physique de l’ ULB (Université Libre de Bruxelles), Sakombi avait occupé trois fois le poste du ministre de l’Information sous le régime de feu le président Mobutu (1970, en 1975 et 1984), et une fois en 2000, sous le régime de feu le président Laurent-Désiré Kabila.

En 2003, le président Joseph Kabila lui a confié le poste de 2ème vice-président de la Haute autorité des médias (HAM), organe de régulation des médias en RDC, pour le compte de la composante ex-gouvernement. Alors qu’il assumait l’intérim du président de la HAM, Sakombi est accusé de “mégestion”.

Depuis 2008, il a été suspendu de ses fonctions et il est resté membre du PPRD. Ancien ambassadeur du Zaïre à Paris (1985) et au Sénégal (1986), Sakombi s’est mis à la prière depuis 1989, sous le nom du frère Jacob.

A chacune de ses apparitions publiques, il demande pardon au peuple pour les méfaits du mobutisme, car, dit-il , c’est lui qui a permis à Mobutu d’asseoir son système politique.

“C’est moi qui ai conçu le Mobutisme et l’ai fait inscrire dans la Constitution du pays”, a-t-il déclaré.

© Copyright Xinhuanet

Translate »