Makolo Digital Tele- LAVDCONGO

Crise au mali: Brazzaville et Kinshasa soutiennent la France

Joseph‑Kabila‑et‑Sassou‑Nguesso
Joseph‑Kabila‑et‑Sassou‑Nguesso

Les deux chefs d’états Denis Sassou NGuesso et Joseph Kabila ont signé un communiqué conjoint, au terme de la visite du président de la RDC à Brazzaville.

Alors que la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) est toujours attendue pour prendre le relais des militaires français qui combattent depuis le 11 janvier, 2013 avec des soldats maliens, les groupes islamistes armés du Nord, les présidents Denis Sassou NGuesso du Congo et Joseph Kabila de la République Démocratique du Congo (RDC) ont exprimé le dimanche 20 janvier dernier à Brazzaville, leur soutien au déploiement des forces françaises et de la CEDEAO au Mali. Dans une communication conjointe marquant la fin de la visite de 48 heures à Brazzaville du Président de la RDC Joseph Kabila, les deux présidents ont exprimé leur « appui» à la communauté internationale dans sa lutte contre le terrorisme, ainsi que leur «soutien» au déploiement des forces françaises et de la CEDEAO: «afin que le Mali recouvre l’intégrité de son territoire et la cohésion nationale».

Les deux chefs d’Etats qui ont également évoqué la situation qui prévaut en Centrafrique, ont salué la signature à Libreville au Gabon, de l’accord de cessez-le-feu entre le gouvernement et les rebelles de la coalition SELEKA et de l’accord politique sur la résolution de la crise politico-sécuritaire. Ils ont exhorté les protagonistes de la crise centrafricaine : « à œuvrer à la mise en œuvre effective de ces accords».

De la situation en République démocratique du Congo, il en a aussi été question. A ce propos, Denis Sassou NGuesso et Joseph Kabila « se sont félicités de la reprise des échanges de Kampala entre la délégation officielle de la RDC et celle des rebelles du M23 tout en exprimant le vœu de les voir contribuer positivement au retour de la paix dans le nord Kivu et la Région des Grands Lacs. »

Au plan international, les deux hommes se sont dits « préoccupés » par la «détérioration» de la situation en Syrie et ont appelé : «la communauté internationale et aux protagonistes en vue d’une solution rapide à cette crise».

Pour le chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso cette visite de son homologue de la RDC à Brazzaville:«a permis le renforcement des relations d’amitié, de solidarité et de coopération qui existent entre les deux pays».

Des soldats français et maliens sont entrés ce lundi matin dans la ville de Diabali, dans l’ouest du Mali, prise il y a une semaine par des islamistes qui l’avaient en partie abandonnée après des bombardements de l’aviation française, a constaté un journaliste de l’Agence France Presse.

Par Monique-Rachel Kessen(Journal de Brazza)

Translate »